Booking.com prend le bouillon : les raisons de la dégringolade


L’amende historique de près de 500 millions d’euros proposée par la CMNC à Booking.com en Espagne, après la lutte des associations hôtelières pour y parvenir, entraîne pour l’OTA une perte record de près de 10 pour cent de sa capitalisation boursière.

Cette dévaluation signifie que Booking a perdu en quelques heures environ 12 milliards de dollars (environ 11 milliards d’euros) par rapport à sa valeur marchande, qui est d’environ 120 milliards.

Les régulateurs espagnols ont imposé une amende de 530 millions de dollars à Booking.com au quatrième trimestre dans un projet de décision, a annoncé jeudi Booking Holdings.

Glenn Fogel, le PDG de Booking Holdings, a déclaré que la Commission nationale espagnole des marchés et de la concurrence (CNMC) avait constaté que Booking.com avait enfreint le droit de la concurrence dans ce pays.

« Nous ne pourrions être plus en désaccord avec ce projet de décision et les amendes arbitrairement élevées qu’ils ont proposées, qui sont totalement disproportionnées par rapport à la conduite présumée« , a déclaré Fogel aux analystes financiers lors de la conférence téléphonique sur les résultats du quatrième trimestre de la société jeudi dernier.

Le directeur financier David Goulden a qualifié la décision préliminaire en Espagne de « sans précédent ».

Booking.com est la plus grande agence de voyages et fournisseur d’hébergement en ligne en Espagne et en Europe.

L’amende imposée en Espagne s’ajoute à l’action réglementaire imminente de l’Union européenne contre Booking.com sur la base de la loi sur les marchés numériques .

Une décision contre Booking.com également aux Pays-Bas

Booking Holdings a également subi une perte de 276 millions de dollars dans ce que la société a décrit comme « l’affaire des fonds de pension néerlandais ».

Dans cette affaire, une cour d’appel de La Haye a statué que Booking.com, dont le siège est à Amsterdam, est effectivement une agence de voyages et que ses employés doivent donc être inscrits dans un fonds de pension à l’échelle de l’industrie du voyage.

Goulden a déclaré que l’entreprise essayait de comprendre comment cette nouvelle exigence en matière de fonds de pension s’intégrait au fonds de pension existant de l’entreprise pour les employés travaillant aux Pays-Bas.

Il a déclaré qu’il s’attend à ce que les coûts des retraites de l’entreprise augmentent, mais qu’ils n’auraient pas d’impact matériel sur les finances de Booking.

Un impact fortement négatif sur les revenus

Booking Holdings n’a pas inclus les pertes de 530 millions de dollars et 276 millions de dollars, totalisant 1,016 milliard de dollars, dans ses chiffres non-GAAP ou d’EBITDA ajusté pour le quatrième trimestre et l’ensemble de l’année 2023.

Sur une base GAAP, le bénéfice net de Booking au quatrième trimestre a chuté de 82 % à 222 millions de dollars. Les revenus ont bondi de 18 % à 4,8 milliards de dollars.

Pour l’ensemble de l’année 2023, le bénéfice net de Booking a augmenté de 40 % sur un an pour atteindre 4,3 milliards de dollars sur un chiffre d’affaires de 21,4 milliards de dollars, soit une augmentation de 25 %.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Dubaï, un tourisme authentique pour tous les profils

Dubaï, un tourisme authentique pour tous les profils

3368 vues
12 avril 2024 0

Dubaï continue de s’imposer comme une destination touristique mondiale de premier plan. Le tourisme...

Norwegian Cruise Line voit loin

Norwegian Cruise Line voit loin

2463 vues
11 avril 2024 0

Norwegian Cruise Line envisage une expansion audacieuse de sa flotte. Le plan comprend des...

Un été record pour les destinations au départ de l’aéroport Nice Côte d’Azur

Un été record pour les destinations au départ de l’aéroport Nice Côte d’Azur

2664 vues
10 avril 2024 0

La reprise se confirme pour l’aéroport de la Côte d’Azur qui a déjà traité...