Belle remontée du transport aérien porté par le tourisme


La demande de transport aérien a augmenté de 44,6 % en octobre dernier par rapport au même mois en 2021 et s’est stabilisée à 74,2 % du niveau de 2019, en raison de la croissance du marché asiatique à l’international, selon l’Association internationale du transport aérien (IATA ).

Les restrictions de voyage liées au Covid-19 en Chine ont pesé sur les chiffres à l’échelle nationale et en octobre, elles ont chuté de 0,8 % par rapport à la même période il y a un an et s’élevaient à 77,9 % en 2019. Les réservations nationales à terme restent quand à elles autour de 70 % du niveau pré pandémique.

Le directeur général de l’IATA, Willie Walsh, a souligné que traditionnellement, octobre est la saison des voyages d’automne « la plus lente de l’hémisphère nord », il est donc « très rassurant de voir que la demande et les réservations à l’avance continuent d’être si fortes » . Sur ce, il a ajouté que cela était de bonne augure pour la prochaine saison hivernale et la reprise en cours.

Le trafic international en Europe augmente de 61 %

Par zone, le trafic international d’octobre pour les compagnies aériennes d’Asie-Pacifique a le plus augmenté, en hausse de 440,4 % par rapport au même mois en 2021. La capacité a augmenté de 165,6 % et le coefficient d’occupation a augmenté de 39,5 points de pourcentage pour atteindre 77,7 %.

Du côté des opérateurs européens, leur trafic international a augmenté de 60,8% par rapport à octobre 2021, tandis que les capacités ont augmenté de 34,7% et le coefficient d’occupation s’est élevé à 84,8%.

Les compagnies aériennes du Moyen-Orient ont enregistré une hausse de la demande de 114,7 % en octobre, devant les compagnies nord-américaines et latino-américaines, dont le trafic international a augmenté de 106,8 % et 85,3 % en octobre, respectivement.

En Afrique, le trafic aérien a augmenté de 84,5 % en octobre par rapport à il y a un an.

La demande de fret aérien chute de 13,6 %

La demande de fret aérien a chuté de 13,6 % en octobre par rapport au même mois en 2021, tandis que la capacité mondiale, mesurée en tonnes-kilomètres de fret disponibles, a chuté de 0,6 %.

Selon l’IATA, l’une des raisons de la baisse du fret est la forte appréciation du dollar américain , étant donné que de nombreux coûts sont libellés en dollars, ajoutant également une inflation élevée et des prix élevés du carburant pour les avions.

Par région, les compagnies aériennes nord-américaines ont diminué de 8,6 % la demande de fret aérien international par rapport à la même période en 2021.

Les compagnies aériennes du Moyen-Orient ont enregistré une baisse de 15 %, tandis que la demande des compagnies aériennes européennes a chuté de 18,8 %.

En outre, les compagnies aériennes d’Asie-Pacifique ont enregistré une baisse de 14,7 %, tandis que les compagnies aériennes d’Amérique latine ont enregistré la plus faible baisse de toutes les régions, en baisse de 1,4 %.

Le directeur général de l’IATA, pour sa part, a souligné que le fret aérien continue de faire preuve de « résilience » alors que les vents contraires persistent.

« Alors que 2022 touche à sa fin, il semble que les incertitudes économiques actuelles se poursuivront au cours de la nouvelle année et nécessiteront une surveillance étroite et continue« , a-t-il ajouté.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Qui va mettre la main sur les slots de Flybe ?

Qui va mettre la main sur les slots de Flybe ?

1881 vues
8 février 2023 0

Les compagnies aériennes Lufthansa et Air France ont manifesté leur intérêt pour acquérir les...

Une future révolution du tourisme en Europe ?

Une future révolution du tourisme en Europe ?

2112 vues
7 février 2023 0

Bonne nouvelle pour le tourisme en Europe : Le Danemark et l’Allemagne seront bientôt...

Hotellerie-transport : pourquoi les Etats Unis veulent plus de clarté dans le tourisme

Hotellerie-transport : pourquoi les Etats Unis veulent plus de clarté dans le tourisme

2843 vues
6 février 2023 0

Le président des États-Unis veut promulguer une loi contre les frais cachés appliquée par...