Batostar, une vedette de Paris fait sa place au soleil


Le nouveau bateau ‘Batostar’ a entamé sa première saison de bateau écologique, propre et 100 % silencieux en mai 2014.

Une autre façon de se mettre à l’écoute du charme de Paris

Emmenant plusieurs milliers de touristes chaque année à la découverte fluviale du cœur historique de Paris, Batostar se devait de porter l’image écologique d’une ville respectueuse de l’environnement.

Désormais, Batostar emmènera chaque jour ses passagers pour une promenade silencieuse, autour de l’ile de la Cité et de l’ile Saint Louis.

batostar vedettes de paris-avierinos-Pendant 40 minutes, ils pourront se laisser absorber par le charme du Paris d’hier et d’aujourd’hui, sans être perturbés par le bruit des moteurs. Au cours de la croisière, un film d’images de synthèse leur fera découvrir en 3D le Paris du Moyen-Âge comparé à celui du 21e siècle.

Les moteurs électriques du bateau sont alimentés par 50m² de panneaux photovoltaïques disposés sur l’auvent qui abrite les passagers. Ses batteries lui donnent 9 heures d’autonomie, et lui permettent de fonctionner en cas de mauvais temps. Le Batostar peut embarquer 55 passagers.

Les bénéfices d’un bateau 100% électro-solaires

Le premier bénéfice est environnemental : une économie d’environ 15 tonnes de CO2 pour la saison estivale et la suppression des nuisances, notamment sonores.
Le second bénéfice qui en découle est l’agrément et le confort pour les passagers.
Il en résulte une qualité de vie à bord qui fait du Batostar un lieu idéal pour organiser des événements professionnels et privés : séminaires, conférences, anniversaires, mariages, repas ou cocktails, jusqu’à 55 passagers en mode croisière 100 % électro-solaire et 160 personnes sur la péniche à quai, amarré au Port de l’Hôtel de Ville.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

Tourisme au Népal : alerte Covid au sommet de l’Everest

1296 vues
7 mai 2021 0

La BBC rapporte que les alpinistes du camp de base de l’Everest au Népal...

Tourisme et tests PCR : qui doit supporter les coûts ?

Tourisme et tests PCR : qui doit supporter les coûts ?

1328 vues
6 mai 2021 0

Le coût élevé des tests PCR représente un obstacle presque insurmontable à la réactivation...

Pourquoi la souche indienne est désormais la plus grande menace à la reprise du tourisme

Pourquoi la souche indienne est désormais la plus grande menace à la reprise du tourisme

2105 vues
3 mai 2021 0

Le variant indien, avec 13-15 mutations, est à l’origine du fort pic de cas...