Baro Snav/Atout France : Mai en demi-teinte


La tendance des réservations au mois de mai est quasi stable en nombre de passagers mais en baisse de -5 % en volume d’affaires par rapport à mai 2012 (à noter que la tendance des réservations de mai 2012 était à la baisse, de -11 %  en nombre de passagers et de -9 % en volume d’affaires).

Au sein de cette tendance globale, la France, outre-mer inclus, enregistre une hausse de +4 % en nombre de passagers mais un léger recul de -1% en volume d’affaires. La tendance des réservations vers les destinations moyen courrier est à la baisse de -2 %, tant  en nombre de passagers qu’en volume d’affaires. Les prises de commandes vers les destinations long courrier sont quant à elles en baisse de -7 % en nombre de passagers et de -12 % en volume d’affaires.

Les départs du mois de mai 2013, à la faveur d’un calendrier des vacances du printemps plus favorable qu’en 2012, sont pour leur part à la hausse, de +4 % en passagers et de +7 % en volume d’affaires (à noter que la tendance des départs du mois de mai 2012 était en baisse de -4 % en nombre de passagers, même si le volume d’affaires était légèrement en hausse de +1 % en par rapport à mai 2011).

La France se maintient

Les prises de commandes vers la France métropolitaine sont en légère hausse, de +4 % en nombre de passagers (-1 % en volume d’affaires), les autres destinations françaises étant orientées à la baisse à l’exception notable de la Réunion qui affiche une hausse de +10 % en nombre de passagers et de +36 % en volume d’affaires, rompant avec la tendance des mois précédents.

Les départs vers la France métropolitaine sont quant à eux en baisse de -9 % en nombre de passagers, mais de seulement -3 % en volume d’affaires, cette hausse du panier moyen étant imputable à l’allongement de la durée de séjour induit par la proportion du mois de mai plus forte qu’en 2012 correspondant à une période de vacances de printemps.

Pour les départs vers l’outre-mer, la bonne tenue de l’activité de distribution de voyages vers les Antilles en nombre de passagers contraste avec la baisse persistante à destination de la Réunion.

Les départs vers la France métropolitaine sont par  ailleurs marqués par une plus forte proportion de réservations de dernière minute qu’en mai 2012


Le Moyen courrier va mieux

Les prises de commandes vers l’Italie, le Maroc et plus encore la Grèce (+24 % en nombre de  passagers) sont orientées à la hausse, cependant que la tendance pour l’Espagne est à une légère baisse. La Tunisie quant à elle enregistre une baisse sensible des réservations (-33 % en nombre de passagers) à l’approche de la saison estivale, dans le prolongement des mois précédents.

En termes de départs, la Turquie se démarque fortement par une croissance exceptionnelle (+73 % en nombre de passagers, avec un panier moyen en hausse), suivie par la Grèce (+44 %) et l’Espagne (+26 %). La hausse est plus modérée pour l’Italie, le Maroc étant pour sa part en léger recul.

La structure tant des délais de réservation que des durées de séjour reste globalement stable.


Le Long courrier pas terrible

Seul parmi les destinations principales long courrier, le Canada voit ses réservations orientées à la hausse, et fortement puisque de +37 % en nombre de passagers et +46% en volume d’affaires. Les prises de commande à destination des États-Unis, de la Chine, de l’Ile Maurice et surtout de la Thaïlande (-23 %) jusqu’alors en hausse, sont par contre orientées à la baisse, même si c’est faiblement pour la première d’entre elles qui maintient une légère croissance en volume d’affaires

De même, les départs vers les principales destinations long courrier sont majoritairement orientés à la baisse, à l’exception cette fois des  Etats-Unis, qui enregistrent une augmentation de +11% en nombre de passagers et de +13% en volume d’affaires. Au surplus, hormis l’Indonésie (-6 % en nombre de passagers), la baisse atteint ou dépasse 30%, tant pour l’ile Maurice que pour le Canada ou la République dominicaine.

La structure tant des durées de séjour que des délais de réservation se modifie peu en ce qui concerne les destinations long courrier.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi la politique des USA fait souffrir le tourisme aux Caraïbes

Pourquoi la politique des USA fait souffrir le tourisme aux Caraïbes

1504 vues
22 janvier 2021 0

La plupart des grandes chaînes hôtelières européennes font face avec frustration à l’aggravation de...

Transport aérien pour le tourisme : Le « Low Cost » a t-il encore un sens ?

Transport aérien pour le tourisme : Le « Low Cost » a t-il encore un sens ?

3076 vues
21 janvier 2021 1

L’aventure Norwegian est pliée tout au moins pour ce qui concerne le long courrier....

Tourisme à la montagne : une journée cruciale aujourd’hui pour tous les professionnels

Tourisme à la montagne : une journée cruciale aujourd’hui pour tous les professionnels

1471 vues
20 janvier 2021 0

Tous les professionnels du tourisme à la montagne, les moniteurs de ski, les écoles,...