Bar France : Le Transport aérien toujours à la première place


Comme chaque année en janvier, l’assemblée générale de Bar France s’est réunit autour de ses membres les dirigeants nationaux des professions du transport aérien et du tourisme ainsi que des responsables des institutions publiques chargées du transport aérien, de la sécurité et de la sureté aériennes. Soit plus de 40 invités au plus haut niveau de représentativité.

Circonstance particulière, cette année marquait le 70ème anniversaire de la création de cette organisation, initialement dénommée  » Paris Airline Representative Club « qui compte aujourd’hui la grande majorité des compagnies aériennes françaises et internationales opérant en France.

Cette rencontre annuelle est l’occasion pour le président de BAR France, jean-pierre Sauvage, de rappeler les préoccupations majeures de ses compagnies membres dans l’exercice de leur activité en France.

Après avoir rappelé les taux de croissance élevés du transport aérien dans le monde, il a abordé le sujet crucial des taxes et redevances qui affectent toutes les compagnies en France quelle que soit leur nationalité.

Il a dénoncé la dérive financière qui caractérise la gestion des grands aéroports qui paraissent aujourd’hui plus préoccupés par la recherche de profits financiers que par le service du transport aérien. Il a rappelé l’attachement de BAR France (Board of Airlines Representative) au principe de la caisse unique.

Pour ce qui concerne l’environnement jean-pierre sauvage a insisté sur les efforts faits par le transport aérien au niveau international pour réduire ses émissions qui, au demeurant restent très minoritaires parmi l’ensemble des sources d’émissions d’oxyde d’azote ou autres polluants.

Un troisième sujet de préoccupation des compagnies aériennes en France est le passage aux frontières qui est aujourd’hui un facteur de ralentissement du trafic et risque de devenir à terme une source de chaos dans les grands aéroports.

Jean-Pierre Sauvage a terminé son intervention sur la question de la capacité du ciel pour souhaiter que les moyens du contrôle aérien soient augmentés et modernisés.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Ce que ne verra plus Karl Lagarfeld en matière de Tourisme

Ce que ne verra plus Karl Lagarfeld en matière de Tourisme

1142 vues
21 février 2019 0

Karl Lagerfeld a manqué l’inauguration de son dernier hôtel. Le créateur de mode et...

Voyages sur internet : Travelzoo montre les crocs

Voyages sur internet : Travelzoo montre les crocs

1215 vues
20 février 2019 0

Travelzoo, le média 100 % digital (full digital diront certains pour faire branché) vient...

Les courts séjours, le nouvel axe touristique d’ Oman

Les courts séjours, le nouvel axe touristique d’ Oman

1355 vues
19 février 2019 2

Rania Khodr, la directrice de l’Office du Tourisme du Sultanat d’Oman à Paris peut...