Autocars non grata sur la Promenade des Anglais


Fini les autocars de tourisme garés à Nice sur la célèbre Promenade des Anglais.

Ainsi en a décidé la municipalité niçoise, ralliée aux arguments des riverains gênés par les files interminables préjudiciables selon eux à la visibilité du front de mer et excédés devant l’incivilité de certains chauffeurs.

promenade-des-anglais-Jusqu’à présent, les véhicules, transportant des touristes – croisiéristes, excursionnistes… – avaient la permission de s’arrêter une demi-heure, le long de la chaussée Sud de la Prom’. Mais trop de cars en file indienne, trop de temps légal dépassé ont eu raison de la patience du député-maire de Nice.

En outre, le maire qui souhaite inscrire la Promenade des Anglais au patrimoine mondial de l’Unesco, a fixé un nouveau lieu de parking, précisément boulevard Risso, « où les véhicules pourront déposer leurs passagers, avant d’aller se garer au nord du palais Jean-Bouin, puis de récupérer les voyageurs quai Saint-Jean-Baptiste« .

Ce prochain plan, accepté par la Fédération des transports routiers de voyageurs, « justifiera une action répressive soutenue sur la Promenade des Anglais, en particulier grâce à la présence d’une vidéo verbalisation », déclare ainsi Philippe Pradal, le 1er adjoint de la ville.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le CRT Côte d’Azur récompensé pour sa promotion sur Le Bon Coin

Le CRT Côte d’Azur récompensé pour sa promotion sur Le Bon Coin

963 vues
22 octobre 2020 0

Lancée en Juillet dans le cadre du Plan de Relance, la Campagne de promotion...

Monaco ouvre son nouveau port de plaisance à Vintimille

Monaco ouvre son nouveau port de plaisance à Vintimille

2553 vues
21 octobre 2020 0

C’est sur la commune voisine de Vintimille en Italie que Monaco a mis en...

Pourquoi La Réunion voit son tourisme plonger

Pourquoi La Réunion voit son tourisme plonger

1519 vues
20 octobre 2020 0

Six mois après le début de la crise, le bilan de la fréquentation touristique...