Asia reprend le sens de l’histoire


«Le premier secret de la réussite d’Asia, c’est d’avoir eu le meilleur fondateur qui soit, Jean Paul Chantraine« . Guillaume Linton, l’auteur de ces propos, n’est pas le dernier à perpétuer la mémoire du génial dirigeant, décédé il y a déjà 6 semaines. Et pour sa première sortie devant la presse, le nouveau Directeur Général du voyagiste (photo) a tenu un discours que le créateur de l’entreprise n’aurait pas renié.

«Je veux accorder la priorité au développement de produits de qualité qui feront la fierté d’Asia plutôt que de mettre l’accent sur l’accroissement des ventes», a-t-il déclaré avant d’ajouter que «les équipes face à ce malheur, ne se sont pas démobilisées et au contraire ont eu toutes à cœur de montrer leur engagement et dire toute leur fierté d’appartenir à la grande famille Asia » !

Une primauté de la qualité qui aura notamment permis à Asia sur 2017-18 d’enregistrer une progression de près de + 8 %, « soit 1 bon point au-dessus du budget que nous nous étions fixés » commente Guillaume Linton, pour un CA brut à un peu plus de 75 M€ et un résultat bénéficiaire.

Car désormais Asia se recentre sur ses fondamentaux à savoir, l’excellence de sa production et le savoir-faire reconnu de ses collaborateurs en matière de circuits.

Concrètement pour y parvenir, le tour opérateur compte sur la technologie ainsi que sur une nouvelle segmentation de ses produits.

« Il nous faut impérativement simplifier notre offre, en gardant tout notre prestige mais en proposant également des produits plus abordables » précise Guillaume Linton.

La nouvelle production, validée et avalisée par Jean Paul Chantraine, au travers des trois catalogues de la marque, s’appuie ainsi non seulement sur l’anticipation (les départs fin 2019 sont d’ores et déjà réservables) mais également sur l’innovation.

Le catalogue Tentations, un classique désormais, décline sur 160 pages (un record de pagination) quelques 82 circuits, quasiment tous personnalisables avec des city breaks, des extensions, des combinés et des thématiques inédites.

On pourra découvrir par exemple des nouveaux voyages au Kirghizistan ou en Géorgie. Ou bien au Japon dans la région méconnue d’Hokkaido et passer de petits prix en Inde à 895 euros (vol compris) jusqu’à 9 000 euros en Australie ou en Nouvelle Zélande dans des programmes prestigieux et personnalisés.

« La force d’un sur-mesuriste« , rappelle Virginie Gerbault, la Directrice de production, « c’est d’offrir une profondeur d’offre en terme de destinations et de gamme de prix« .

La catalogue Toute l’Asie propose ainsi une large série de voyages individuels packagés avec notamment une belle part pour les séjours privés, réservables en ligne avec des départs quotidiens avec des tarifs disponibles de façon instantanée.

« Dégager du temps pour se consacrer à des produits plus sophistiqués, donc forcement chronophages était notre priorité pour servir au mieux les conseillers en voyages » précise Yannick Barde, Directeur de la Production, ravi que l’Asie puisse offrir été comme hiver des destinations attractives permettant d’envisager l’avenir avec sérénité.

Des destinations qui continuent de progresser inlassablement malgré il est vrai quelques désagréments conjoncturels. 

« Côté destinations, le Japon s’affirme comme la 1ère destination d’Asia en CA et toujours en forte croissance (+32 %). Notre 2ème destination est la Thaïlande en croissance à 2 chiffres également. Puis vient le Vietnam en léger recul vs N-1 » note Guillaume Linton.

L’Indonésie complète chez Asia le carré de tête (en baisse, du fait des événements de l’été sur la destination) avec la Chine en 5ème position, suivie de l’Inde et talonnée de près par l’Australie.

Côté destinations plus mineures, le voyagiste enregistre de très belles performances notamment avec la Jordanie qui a triplé son CA vs N-1, Oman également en très forte progression, mais aussi Taïwan qui double son score et le combiné Kazakhstan/Kirghizstan qui fait une jolie performance.

Parmi les déceptions plus marquées mais attendues, le Directeur général d’Asia cite la Birmanie et l’Iran, mais aussi les Philippines sur des chiffres évidemment bien moins significatifs.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Exclusif : La Quotidienne sur place, invitée à la réouverture du tourisme à Ko Samui

Exclusif : La Quotidienne sur place, invitée à la réouverture du tourisme à Ko Samui

1780 vues
15 juillet 2021 0

Intelligente politique de réouverture étape par étape que celle de la Thaïlande. Ce 15...

Comment FTI Voyages trouve le bon équilibre sur la Grèce

Comment FTI Voyages trouve le bon équilibre sur la Grèce

1722 vues
24 juin 2021 6

Lors d’un long échange téléphonique avec Axel Mazerolles, le Directeur Général de FTI Voyages,...

Comment Ponant relance ses croisières au départ de Nice

Comment Ponant relance ses croisières au départ de Nice

1081 vues
15 juin 2021 0

La compagnie de croisières Ponant reprend son activité avec sa flotte de 11 navires....