Asia, l’esprit pionnier toujours intact !


 » La principale force d’un généraliste, ce n’est pas la créativité, c’est le volume « .
Jean Paul Chantraine, le PDG d’Asia, est très lucide sur les forces et les faiblesses du tour operating mondial.

Son entreprise se positionne ainsi clairement comme un pur spécialiste, avec l’Asie-Pacifique comme terrain de jeu.

 » On ne change pas l’ADN d’une marque du jour au lendemain  » rappelant qu’Asia, en affichant un positionnement clair et affirmé, est devenue l’une des dix marques préférées des français.

La cohérence, la continuité et la lisibilité du tour opérateur, lancé en 1986, est confirmée par les bons chiffres de 2013.

 » L’année se termine avec une croissance de +5 % en chiffres d’affaires (61 millions d’euros, ndlr) ainsi qu’en nombre de passagers (+2 %) avec 30 000 clients au total« .

Après une augmentation de 2 % en 2012, le groupe aura donc repris sa marche en avant, dans un marché plutôt amorphe (en baisse de 6 à 8 %), le gain provenant pour l’essentiel de sa conquête de parts de marché sur ses concurrents.

 » Nous avons repris le leadership avec un hiver qui se termine à + 8 % et malgré un été décevant, notamment à cause des moindres performances de l’Indonésie« .

La planification des voyages des français semble avoir également bien affecté la répartition annuelle du chiffre d’affaires d’Asia qui constate de grandes disparités dans les réservations et les prise de commandes. «  Juillet n’est plus ce qu’il était  » constate ainsi, un rien fataliste, le président.

En ce qui concerne les destinations, le « cinq majeur » (Chine, Inde, Indonésie, Thaïlande et Vietnam), présente de grandes disparités explicables par la nature même de ces destinations et leurs stratégies tournées tantôt vers les pays occidentaux, tantôt vers le marchés asiatiques limitrophes.

La Thaïlande caracole ainsi allègrement, ainsi que le Vietnam (qui revient de loin) tandis que la Chine et plus encore l’Indonésie restent à la traîne.

Une stratégie offensive de proximité

La distribution « traditionnelle » a progressé de 6 % en 2013 pour Asia dont le chiffre d’affaire se répartit en 2/3 B2B et 1/3 B2C.
Le travail avec la grande distribution (Carrefour, Leclerc, etc…) sur des destinations comme le Japon ou Bornéo semble  avoir également bien fonctionné.

 » Notre stratégie est d’optimiser le mix produits-distribution pour augmenter les ventes« .

Cela passe par une réelle proximité avec les agences de voyages (physiques et online) et un travail d’orfèvre constant dans le montage des produits.

 » Car la priorité d’un producteur, c’est de produire, de créer et de développer  » martèle Jean-Paul Chantraine.

Pour 2014, les perspectives sont plutôt à la croissance. La stabilité politique des pays et leur attractivité devraient être en 2014 des atouts non négligeables, ainsi qu’une baisse des prix (entre 3 et 5 % en fonction des destinations), argument massue qui devrait plaire à tous les distributeurs.

Une production cousue main

La production 2014 s’appuie sur les fondamentaux de la marque : « Une Asie pour chacun ».

Elle propose des voyages d’émotions, avec toujours une dimension solidaire.

 » Rencontres, découvertes, passions, nous voulons que nos voyages laissent des traces  » répète à l’envi le président.

Asia revendique son ADN de défricheur d’adresses, de tendances et d’expériences inédites en Asie-Pacifique.

Souvent copiée par la concurrence, sa production originale est surtout le fruit de sa très bonne, et historique, implantation locale dans les pays.

Parmi les nombreux séjours et circuits proposés dans les nouveaux catalogues « Tentations d’Asia  » et « Toute l’Asie », deux produits ont retenus plus particulièrement notre attention : « Mystic India », un 13 jours/10 nuits (vols Air France) proposé à 2 000 euros ainsi que  » le Chant des fleuves « , un combiné Birmanie-Thaïlande-Laos (Vols Thaï) proposé à 5 512 euros pour 18 jours/15 nuits.

On retrouve également 36 circuits privés (adaptables sous forme de modules optionnables). 90 dates de départs et 2 000 places d’avions sont d’ores et déjà disponibles pour l’été prochain..

Des outils pour mieux vendre

 » Notre grand sujet de réflexion, c’est le temps et le taux de transformation de nos devis. Nous devons considérablement nous améliorer pour dégager du confort de conseil « .
Asia peut déjà s’appuyer sur son moteur de recherche et de réservation, TAO, qui permet de «  montrer à nos clients l’étendue et la richesse de notre production« , selon Sophie Landes, la directrice Marketing d’Asia qui annonce l’arrivée prochaine d’une version B2B de l’outil.
Les équipes d’Asia iront également à la rencontres des agents de voyages dans le cadre de l’opération l’Asie dans votre ville, la 15ème édition.
Le TO sera présent à Paris à IFTM Top Résa.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi TUI France met le paquet en publicité

Pourquoi TUI France met le paquet en publicité

1662 vues
24 janvier 2020 0

Si TUI Italie va fermer dans les prochains jours, il semblerait que TUI France...

Travel Europe lance la Laponie

Travel Europe lance la Laponie

1136 vues
23 janvier 2020 0

En ce début d’année 2020, Travel Europe met déjà le cap sur l’hiver prochain...

MSC toutes voiles dehors fait un grand pas en avant

MSC toutes voiles dehors fait un grand pas en avant

1230 vues
21 janvier 2020 0

MSC a passé une commande de 2 milliards d’euros aux Chantiers de l’Atlantique à...