Arnaud Montebourg assigne Booking.com


Arnaud Montebourg, Ministre de l’Économie et du Numérique, vient d’engager une action contentieuse contre le groupe Booking afin de mettre fin aux déséquilibres constatés dans les relations entre les centrales de réservation de prestations hôtelières du groupe et les établissements hôteliers.

 » Cette démarche prouve la volonté et la capacité du Gouvernement français de faire respecter les règles nationales par les opérateurs de plateformes du secteur numérique. Elle s’inscrit dans l’objectif plus large d’affirmation de la souveraineté et de régulation des principales plateformes numériques voulu par le Gouvernement « , indique ainsi le ministre.

booking-comLe 13 novembre dernier, à la suite d’une enquête de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), le gouvernement annonçait l’assignation en justice du groupe Expedia dont les contrats comportaient des clauses entravant significativement la liberté commerciale et tarifaire des hôtels.

Les services de la DGCCRF ayant mis en évidence l’existence de clauses similaires dans les contrats du groupe Booking, les sociétés du groupe viennent d’être assignées à comparaître devant le Tribunal de commerce de Paris par le Ministre de l’Economie. Les clauses figurant dans les contrats de Booking interdisent notamment aux hôteliers de proposer directement aux consommateurs des tarifs plus attractifs que ceux qu’il propose sur son site.

 » En l’espèce, cette clause dite de « parité tarifaire » empêche les hôteliers de consentir des réductions aux clients qui les contactent directement. Les hôteliers perdent ainsi une opportunité de concurrencer Booking et de reprendre le contrôle de la relation avec le client. Cela nuit à la fois à la compétitivité du secteur hôtelier, qui est privé d’une possibilité de s’affranchir des commissions versées à Booking, et aux consommateurs, qui ne peuvent pas faire jouer la concurrence entre les différents canaux de distribution et obtenir ainsi de meilleurs tarifs  » précise le ministère.





    1 commentaire pour “Arnaud Montebourg assigne Booking.com

    1. Il serait bien egalement que le gouvernement protege notre metier d agent de voyage et le respect des hoteliers de nos comissions , et de notre valeur rajoutee et d un partenariat commun qui doit etre indissocie .

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi Costa annule les 5 premières croisières du Smeralda

Pourquoi Costa annule les 5 premières croisières du Smeralda

1302 vues
17 septembre 2019 1

Alors que la croisière inaugurale de 15 jours de son tout nouveau fleuron le...

Performances hôtelières tourisme : comment les Régions françaises se démarquent encore

Performances hôtelières tourisme : comment les Régions françaises se démarquent encore

1169 vues
16 septembre 2019 0

« Les performances hôtelières en juillet dernier sont contrastées après un mois de juin particulièrement...

Pourquoi le géant chinois du Tourisme Ctrip va changer de nom ?

Pourquoi le géant chinois du Tourisme Ctrip va changer de nom ?

1782 vues
13 septembre 2019 0

Ctrip, une des premiers groupes de voyages au monde, a l’ambition de réaliser une...