Amazon dans le Tourisme et l’aérien, et si c’était vrai ?


Si Google poursuit son avancée dans le voyage avec la réservation aérienne et hôtelière ; Amazon effectue des tests sur le voyage dans le monde entier et prend des parts de marché sur Google et Facebook.

Amazon, un concurrent sérieux en termes de publicité

On ne le sait pas toujours, mais Amazon tire de plus en plus ses revenus de la publicité. Lors d’une conversation téléphonique avec des journalistes, le directeur financier d’Amazon, Brian Olsavsky, a qualifié le segment « publicité » est en train de devenir l’une des activités les plus lucratives d’Amazon, en complément du commerce électronique et du « cloud » informatique. Amazon devient un véritable concurrent publicitaire envers Google et Facebook. Les annonceurs vont avoir plus de choix !

Des chiffres à donner le tournis

Selon les états financiers d’Amazon, la société a réalisé un chiffre d’affaires trimestriel de 3,4 milliards USD pour la catégorie «Autres», qui comprennent principalement les ventes de services de publicité ainsi que les ventes liées aux autres offres de services.

Pour 2018, Amazon a déclaré 10,1 milliards de dollars pour la catégorie «Autres». Le dernier trimestre est en hausse de 95 % sur un an. À titre de comparaison, les ventes en ligne d’Amazon ont augmenté de 14 % et les ventes d’Amazon Web Services, de 46 % au quatrième trimestre.

Un test sur le transport aérien

Amazon teste des moyens de revenir dans l’industrie du voyage grâce aux efforts en plein essor des vols intérieurs en Inde. Il le fait par la voie du partenariat plutôt que de créer une offre de vols à partir de zéro.

Pour le moment, « Amazon Flight » ne couvre que du transport en Inde via l’agence de voyages en ligne Cleartrip. Cette action comporte une section dédiée au sein de la plateforme et inclut déjà l’offre de transporteurs tels qu’Air Asia, IndiGo, Air India et Go Air.

C’est une offre modeste mais le choix de l’Inde est significatif car en très forte expansion.

Amazon pourrait se payer un géant du voyage

Certains analystes estiment que l’acquisition d’une grande agence de voyages, telle qu’Expedia ou TripAdvisor, pourrait être une solution pour Amazon.

L’entreprise américaine dispose de 23 milliards de dollars de flux de trésorerie disponibles sur les douze derniers mois.
L’achat de l’une ou l’autre société serait donc abordable.

Cependant, Google ne l’a pas fait jusqu’à ce jour. Pourquoi Amazon ne suivrait-il pas Google en bâtissant son offre petit à petit via des intermédiaires prêts à payer !

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Sabre fait migrer les agences de voyages tout en douceur

Sabre fait migrer les agences de voyages tout en douceur

1216 vues
21 novembre 2019 0

Sabre est l’un des plus puissants GDS au monde. Il est reconnu pour la...

Big Data dans le tourisme : Trop de données tuent les données

Big Data dans le tourisme : Trop de données tuent les données

1591 vues
18 novembre 2019 0

Pierre Paperon*, ingénieur et ex DG de Lastminute.com estime que seules 2 à 3...

Première édition niçoise réussie pour Food Hotel Tech

Première édition niçoise réussie pour Food Hotel Tech

1019 vues
12 novembre 2019 0

Selon les organisateurs près de 4 800 visiteurs professionnels dont des directeurs d’hôtel ou...