Amadeus ne ratera le train de la blockchain


Comme de nombreuses entreprises technologiques, Amadeus s’intéresse de près au développement rapide de la blockchain. La société vient de sortir un livre blanc qui évoque les thèmes qui pourraient être rapidement impliqués dans le tourisme par cette nouvelle technologie. Amadeus n’ignore pas que les start-up spécialisées dans la technologie de la blockchain ont investi cette année pas moins de 1,8 milliards de dollars.

Un livre blanc conçu pour démontrer les impacts sur notre industrie

Bien que la blockchain en soit encore à ses premiers stades de développement, le document démontre à quel point cette technologie va modifier profondément la façon dont nous pouvons « échanger les valeurs numériquement ». Tout comme la conception d’Internet nous a permis d’échanger des informations très facilement et rapidement, la blockchain pourrait ouvrir la porte à une nouvelle itération de l’informatique qui permet aux entreprises, aux gouvernements et aux particuliers d’échanger de la valeur.

Jusqu’à présent, cette valeur était une monnaie réelle, mais le livre blanc d’Amadeus suggère que la blockchain pourrait être utilisée pour échanger des informations sur l’identification des voyageurs, des informations de suivi des bagages ou des points de fidélité.

Rendre les programmes de fidélisation plus attractifs

Loyyal est une startup basée à San Francisco développe une application de blockchain destinée à améliorer les systèmes de fidélisation. Par exemple, l’interopérabilité n’est pas évidente pour un voyageur qui souhaite transférer ses points entre des compagnies aériennes d’une même alliance. Il faut souvent joindre les services et attendre parfois plusieurs semaines pour obtenir satisfaction.

La plate-forme Loyyal cherche à relever ce défi en améliorant l’interopérabilité. Avec le développement de cette blockchain, tous les programmes de fidélité pourraient partager sur une seule application l’ensemble des informations tout en gardant la confidentialité. Dans ce cas, transférer des points ou des miles deviendrait bien plus simple pour le voyageur et les compagnies aériennes concernées.

La plateforme qui a été développée intéresse déjà des compagnies aériennes. Elles y voient un allègement de charges aussi bien pour elles que pour les consommateurs. Mais au-delà de l’interopérabilité, chaque compagnie pourrait suivre les envies des voyageurs.

Aujourd’hui, les voyageurs dépensent des points via des offres de partenaires. La compagnie pourra suivre ces achats et proposer une offre marketing personnalisée au client, si par exemple le client achète des vêtements de plage avec ses miles. Il faut bien reconnaître qu’actuellement, utiliser ses miles coûte toujours un peu d’argent et reste un process lourd.

Améliorer le suivi des bagages avec blockchain

Les bagages mal acheminés coûtent des milliards à l’industrie aéronautique chaque année. C’est aussi une source de frustration importante pour le voyageur. Le défi n’est pas simple à relever car le bagage est pris en charge par plusieurs acteurs, comme la compagnie aérienne, l’aéroport et le sol.

Les systèmes actuels se sont déjà améliorés en réconciliant les données de manutention des bagages directement depuis le départ.

Cependant, la blockchain peut offrir des avantages. Un référentiel partagé et utilisé par tous les acteurs d’un aéroport de départ, de transit et d’arrivée permettrait à un bagage d’être reconnu avec tous les détails de son propriétaire.

Les voyagistes vont profiter largement de cette technologie

De nombreux secteurs de l’industrie reposent sur des règlements entre les parties. Par exemple, un tour opérateur doit effectuer des règlements à une multitude de prestataires. L’objectif serait donc de simplifier les règlements entre chaque partenaire. L’introduction de « contrats intelligents » (des contrats prédéfinis) basés sur la blockchain pourrait automatiser les règlements.

Aujourd’hui, c’est un processus extrêmement complexe et sujet parfois à contestation. La blockchain pourrait améliorer l’efficacité et permettre aux services comptables des rapprochements plus rapides et à grande échelle. Le groupe TUI comme d’autres entreprises du tourisme n’ont pas attendu et développent actuellement leurs solutions avec des partenaires spécialisés.

Une vidéo d’Amadeus vous permettra de voir en images les possibilités de la blockchain : https://youtu.be/YpS0zoJ9wCU

Par ailleurs, si vous souhaitez accéder au livre blanc d’Amadeus : http://marketing.amadeus.com/blockchain-technology- whitepaper

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Une plateforme cannoise digitale pour hébergement touristique lève 30 M€

Une plateforme cannoise digitale pour hébergement touristique lève 30 M€

883 vues
12 février 2019 0

Créée en 2005 à Cannes B network est une plateforme digitale dédiée à la...

La Start Up Ouispeak lance son traducteur sur tablette pour les acteurs du Tourisme

La Start Up Ouispeak lance son traducteur sur tablette pour les acteurs du Tourisme

1398 vues
11 février 2019 0

En test à la réception du centre commercial Cap 3000 près de Nice, le...

Amadeus va recruter 250 ingénieurs et techniciens pour renforcer son centre de R&D

Amadeus va recruter 250 ingénieurs et techniciens pour renforcer son centre de R&D

1050 vues
8 février 2019 0

Forte croissance des effectifs de son centre de recherche et développement implantée à Sophia...