Alibaba sort de sa caverne


Alibaba est sûrement une des plus importantes société e-commerce dans le monde. Alibaba aurait plus de 500 millions d’utilisateurs mensuels actifs mobiles à travers ses plates-formes. L’entreprise attire de nombreux acteurs mondiaux du tourisme comme de grandes compagnies aériennes et hôtelières et même des croisiéristes. La dernière à avoir succombé, est tout simplement la chaîne américaine Marriott.

Mais qui est donc Alibaba ?

Le monde entier commence à connaitre son patron : Jack Ma. Alibaba est une vraie réussite en Chine et dans le monde. La société a surpassé Walmart en termes de commerce avec au total un volume de marchandise plus important qu’Amazon et eBay combinés.

En Juillet 2017, Alibaba avait une capitalisation boursière de 409 milliards de dollars américains.

Alibaba.com, la principale société du groupe, est la plus grande plateforme de trading b2b en ligne pour les petites entreprises partout dans le monde.

La société a créé AliExpress.com, qui permet aux petits acheteurs d’acheter de petites quantités de produits à des prix de gros. Taobao, est le site b2c le plus important en Chine.  

Lancé en 2004, Alipay est une des plus importantes plateformes de paiement en ligne. Alibaba possède YouKu, le concurrent de YouTube.

Les rachats et les prises de participation s’accélèrent

Alibaba ne veut rater aucune occasion. Lazada, une plateforme e-commerce installée principalement en Asie du Sud-Est est passée dans le giron du groupe. Alibaba s’est offert une participation importante dans Didi et surtout dans Weibo dont les services sont entre Facebook et Twitter (plus de 100 millions d’utilisateurs dans le monde).

Alibaba dans le tourisme avec Fliggy

Le groupe Alibaba possède des participations non significatives dans le voyage. Par contre, le groupe cherche depuis un certain temps à faire évoluer sa propre entreprise de tourisme. Alitrip dont le nom a changé fin 2016 se nomme désormais : Fliggy. Cette marque en chinois signifie « cochon volant », un choix ludique pour cibler des consommateurs aisés et les « millénials », ce segment prisé des grands groupes sont les consommateurs qui sont nés entre les années 1980 et 2000.

La plateforme Alitrip Fliggy collabore avec 10 000 marchands

Le site ne fonctionne pas comme une agence de voyage online occidentale. La plateforme accueille plus de 10 000 marchands fournissant des billets d’avion, de l’hôtel, des services de guides touristiques, des demandes de visa, des forfaits vacances. En choisissant le segment des millénials, ils s’adressent tout de même à 385 millions de consommateurs potentiels.

Une étude réalisée par une société de Singapour confirme que les millénials chinois sont les plus grands dépensiers en matière de voyage. Chaque année, ils sont capables de dépenser jusqu’à 13 000 euros pour partir en vacances.

Une collaboration étroite avec les offices de tourisme étrangers

Une partie de la stratégie de Fliggy est de travailler en partenariat avec les offices de tourisme pour aider à sensibiliser des destinations aux voyageurs chinois et pas seulement les destinations traditionnelles comme Paris, Londres ou Rome.

La SNCF travaille déjà avec Fliggy

Les voyageurs pourront réserver et acheter très prochainement leurs billets pour circuler en Europe directement depuis l’application Fliggy. Un autre exemple concerne la croisière et Norwegian Cruise Line a conclu un accord avec Alibaba et plus précisément avec Fliggy.
Il ne faut pas oublier que la Chine devrait devenir le deuxième plus grand marché source de croisières au monde.

Le groupe Marriott va travailler étroitement avec Alibaba

Cette fois, il ne s’agira pas uniquement de faire figurer les hôtels du groupe américain. Une coentreprise est en train d’être créée entre le groupe Alibaba (Fliggy) et Marriott.

La joint-venture est prévue pour gérer et exploiter différents services en langue chinoise. On retrouvera des applications mobiles spécifiques pour Marriott et Starwood Hotels. Il y aura bien sûr des pages dédiées sur le site de Fliggy.

Le groupe Marriott a compris que le groupe Alibaba avait une meilleure compréhension des besoins des consommateurs chinois.

Et comme l’indique le patron de Marriott, Arne Sorenson, « En établissant ce partenariat, nous couplez notre expertise hôtelière avec la plate-forme de voyage numérique d’Alibaba, celle de la plate-forme de paiement numérique, Alipay, et notre longue expérience hôtelière ».

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Regiondo, spécialiste allemand de la technologie pour le tourisme, s’installe à Nice

Regiondo, spécialiste allemand de la technologie pour le tourisme, s’installe à Nice

1176 vues
24 février 2021 0

Le siège de Regiondo emploiera près de 25 personnes en 2021 et recrute actuellement...

EZUS implante une nouvelle antenne pour le voyage collaboratif

EZUS implante une nouvelle antenne pour le voyage collaboratif

1088 vues
23 février 2021 0

Souhaitant profiter du pôle « Traveltech » de la Côte d’Azur avec la présence...

Tourisme de croisières : le 1er barman robot humanoïde en mer

Tourisme de croisières : le 1er barman robot humanoïde en mer

1219 vues
15 février 2021 1

MSC Croisières a dévoilé jeudi dernier les détails du MSC Starship Club, une expérience...