Alerte Tourisme : Le volcan à Bali se réveille à nouveau


Les éruptions du Mont Agung sont fréquentes. Cette fois, c’est la troisième en ce mois. Les deux éruptions précédentes ont eu lieu les 12 et 18 mai derniers. Cela va être compliqué pour les vols… Le Mont Agung est redevenu actif en 2017 après plus d’un demi-siècle de sommeil après une éruption majeure en 1963. On profite de cette information à Bali pour signaler quelques problèmes à Jakarta suite aux élections présidentielles.

Plusieurs vols annulés

Plusieurs vols à destination et en provenance de l’aéroport international de Bali ont été annulés après l’éruption volcanique du Mont Agung vendredi soir 24 Mai vers 19h30. On pouvait observer des jets de pierres et de la lave incandescente jusqu’à trois kilomètres dans toutes les directions. Plus de 20 villages des régions de Karangasem et de Bangli ont été touchées.

L’éruption a été courte

L’agence nationale des catastrophes a déclaré que l’éruption de vendredi soir avait duré quatre minutes et 30 secondes. Cependant, aucune évacuation n’a été décidée.

Il a été conseillé aux touristes et aux randonneurs de rester éloignés à quatre kilomètres autour de la montagne. Voir la vidéo : https://youtu.be/i2BINzE4t-Q

Les vols ont repris mais sous surveillance

La Direction générale des transports aériens a indiqué que quatre vols à destination de Bali avaient été déroutés et que cinq vols en dehors de cette destination touristique très prisée avaient été annulés en raison de cendres volcaniques.

Le porte-parole de Jet Star a déclaré que les vols reprenaient leur cours habituel, mais la situation sera surveillée de près. Virgin Australia a déclaré ne pas avoir annulé de vols, mais certains vols avaient été retardés en raison de l’éruption.

Les émeutes à Jakarta sont importantes

Des émeutes ont éclaté après les élections présidentielles. Celles-ci sont importantes et dangereuses. Les Etats-Unis ont été les premiers à publier un avis de voyage pendant une semaine après les émeutes, sur le site Web de l’ambassade.

L’Angleterre, le Canada et l’Australie ont emboîté le pas. La Malaisie voisine, quant à elle, a publié un avis le 18 mai sur son compte Twitter officiel. Les Philippines ont également lancé l’alerte via Twitter. Singapour et la Thaïlande ont publié également des consignes de prudence.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme durable : Pourquoi les professionnels du tourisme doivent agir ?

Tourisme durable : Pourquoi les professionnels du tourisme doivent agir ?

1395 vues
25 juin 2019 0

Il n’y a pas un jour où on ne parle pas d’une information sur...

Tension USA – Iran : quelles conséquences pour le tourisme ?

Tension USA – Iran : quelles conséquences pour le tourisme ?

1464 vues
24 juin 2019 0

Les tensions entre les Etats-Unis et l’Iran sont à leur comble depuis qu’un drone...

Tourisme en Amérique Latine : comment Globalia fait d’une pierre deux coups

Tourisme en Amérique Latine : comment Globalia fait d’une pierre deux coups

1433 vues
21 juin 2019 0

Le groupe espagnol, qui détient notamment Air Europa et la chaîne hôtelière Be Live,...