Aéroport de Nice : le trafic chute de 70 %


Atterrissage en catastrophe en 2020 pour le trafic de la seconde pate-forme aérienne du territoire.  L’aéroport Nice Côte d’Azur pour 2020 affiche 4,58 millions de passagers en 2020, soit trois fois moins qu’en 2019 (14,485 millions).

Parmi les causes de cette chute spectaculaire figure l’effondrement du tourisme d’affaire et de congrès, très pourvoyeur de passagers pour l’aéroport grâce aux congrès, salons et festivals internationaux à Cannes, Nice et Monaco qui drainent des dizaines de milliers de participants venus des quatre coins du monde, le tourisme de loisirs aussi car près de 50 % du trafic à Nice est international et cette proportion se retrouve sur le profil des touristes fréquentant la riviera.

Une situation qui permet à l’aéroport niçois d’avoir des lignes vers les Etats Unis ou la Chine.

Ce sont aussi les activités économiques avec notamment la présence de firmes étrangères à Sophia Antipolis, dans le bassin grassois ou Monaco qui travaillent principalement à l’international.

Pour se rassurer la baisse selon le  président du directoire des Aéroports de la Côte d’Azur Franck Goldanel est moindre que les celle enregistrée par les aéroports européens de taille comparable.

Pour l’instant la reprise espérée n’est pas encore là et l’aéroport a dû pour des raisons d’économies fermer le Terminal 1 pour concentrer le trafic sur le Terminal 1 (le plus ancien) pour concentrer l’activité sur le terminal 2 (plus récent).

Le terminal 1 pourrait reprendre du service cet été en fonction de la reprise du trafic souvent plus forte à cette période de l’année.

La société a signé un accord d’activité partielle longue durée sur trois ans qui prévoit que les salariés travaillent à temps partiel, en moyenne à 60 %, avec une réduction de salaire d’environ 18 %, et la possibilité de revenir à 100 % en cas d’activité.

A noter que si la société emploie 600 salariés, ce sont 8 000 emplois qui s’activent sur la plateforme dans les différents sociétés installées (compagnies, prestataires, commerces…) .

Le projet d’extension du Terminal 2 qui aurait dû démarrer cette année est repoussé dans le temps car il doit permettre un meilleur accueil des passagers, le deux terminaux étant arrivés en 2019 à limite de leur capacité.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

A Monaco, pourquoi la SBM doit augmenter ses suppressions de postes

A Monaco, pourquoi la SBM doit augmenter ses suppressions de postes

1314 vues
23 février 2021 0

La SBM, principal acteur du tourisme monégasque avec ses places (Hôtel de Paris, Hermitage,...

La région Paca se prépare à la relance de son tourisme

La région Paca se prépare à la relance de son tourisme

1676 vues
19 février 2021 0

Pour le tourisme provençal, il s’agit d’être prêt au printemps, si tout va bien....

Tourisme en Provence : une journée mondiale du guide-conférencier à ne pas manquer

Tourisme en Provence : une journée mondiale du guide-conférencier à ne pas manquer

1558 vues
16 février 2021 2

Dimanche 21 Février 2021 se tiendra la journée mondiale du guide-conférencier. A cette occasion,...