Aeroflot met la Russie à l’honneur


C’est le cadre prestigieux du Fouquet’s, sur les champs Élysées parisiens, qu’avaient choisi les dirigeants de la compagnie aérienne russe Aeroflot ainsi que ceux d’Accor Russie pour présenter, dans le cadre de leur présence renforcée à IFTM Top Résa, le bilan de leurs activités 2013 et leurs nouveautés 2014 à tous leurs partenaires.

Serguei Solkonikov, le Directeur Général France (photo), a vivement remercié les 150 professionnels du Tourisme français présents pour leurs actions dans le développement de la destination Russie et les bons résultats pour sa compagnie.

« La France est le seul pays à avoir augmenté sa fréquentation et est devenue pour les autorités russes d’Aeroflot un marché prioritaire » a t-il indiqué devant un parterre prestigieux de tour opérateurs et d’agents de voyages français, très sensibles au développement de l’Est de l’Europe.

M. Solkonikov a rappelé qu’Aeroflot, membre de Skyteam depuis 2006, possède aujourd’hui l’une des plus modernes flotte d’avions au monde (composée d’Airbus et de Boeing), avec une moyenne d’age de 5 ans.

Le parc compte 150 avions de ligne, la plupart de la famille A320, A330 et un SSJ-100.

Aeroflot a signé d’ importants contrats pour l’achat des 22 avions longs courriers Airbus A350 et 22 liners Boeing B787 Dreamliner avec début des livraisons dès 2016.

La compagnie nationale russe a donc de grandes ambitions concernant son développement et a décidé d’affecter les moyens nécessaires : actions de communication à l’attention des professionnels (campagne publicitaire, éductours, roadshows etc.), du grand public (campagne d’affichage) et développement de la multi-diversité d’offre offre touristique de l’ensemble de la Russie.

Un tourisme en Russie qui connait à l’heure actuelle un véritable boum avec 23 millions de touristes étrangers venus en 2013 (et des recettes de 11,2 milliards d’euros).

Le groupe hôtelier Accor, partenaire de la soirée, y possède actuellement 25 établissements et a fait, depuis maintenant une bonne dizaine d’année, le pari du développement de cette région du monde.

« 80 % des territoires interdits à l’époque de l’URSS sont désormais accessibles et, avec la dévaluation actuelle du rouble, les prestations sont devenues très bon marché  » rappelle Alexis Delaroff, Directeur Général d’Accor Russie.

valerie broquet-aeroflot-paris-iftm« Notre hub de Moscou est également une excellente plate-forme pour desservir l’ensemble de l’Asie et l’Extrême-Orient. A partir de Roissy CDG, nous mettrons un 767-200 (avec 35 sièges affaires, ndlr) en place avec 14 vols quotidiens  » indique Valérie Broquet (photo ci-contre), directrice commerciale chez Aeroflot.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Une habitude qui mène en prison

Une habitude qui mène en prison

1044 vues
12 juillet 2019 0

En République nationaliste de Chine en tout cas. On ne plaisante pas avec la...

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

Alitalia sauvée in extremis par Delta Air Lines ?

2141 vues
12 juillet 2019 0

Tout aura été tenté pour garder Alitalia hors de la noyade. Ethiad est désormais...

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

Une écotaxe sur les billets d’avion : bonne ou mauvaise solution ?

1964 vues
10 juillet 2019 0

On croyait que les politiques avaient abandonné le projet de taxer le transport aérien....