AccorHotels et la Compagnie des Alpes aiguisent les appétits chinois


Le groupe chinois Jin Jiang, actionnaire à plus de 15 % de l’hôtelier français AccorHotels, vise à monter à 29 % à son capital au grand dam de l’Etat français qui redoute une prise de contrôle rampante, affirmait vendredi le quotidien Le Figaro.

Jin Jiang, premier actionnaire d’AccorHotels et numéro cinq mondial de la gestion hôtelière, « vise 29 % du capital » du groupe français, juste en deçà du seuil des 30 % qui l’obligerait à lancer une offre publique d’achat, écrit le journal citant une source proche du dossier.

Interrogé par la presse vendredi matin à la sortie d’un colloque à Bercy, le ministre de l’Economie Emmanuel Macron a déclaré ne faire « aucun commentaire« .

Accorhotels-encore plus chinoisLe groupe chinois, déjà propriétaire de Louvre Hôtels (marques Première Classe, Campanile, Kyriad, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip) a fait une offre de rachat des 11,08 % détenus de concert par le fonds Colony Capital et la société d’investissement Eurazeo, « de quoi déjà porter à 26,1 % sa participation« , détaille Le Figaro.

Interrogé par l’AFP, le groupe AccorHotels, leader européen de l’hôtellerie, n’a pas souhaité s’exprimer.

A la Bourse de Paris, le titre d’AccorHotels était recherché vendredi matin. A 11H20 (09H20 GMT), la valeur bondissait de 4 % à 39,41 euros alors que l’indice CAC 40 gagnait 0,49 %.

Le groupe chinois, qui souhaite entrer au conseil d’administration d’AccorHotels, propose aux deux actionnaires historiques « autour de 45 euros par action« , selon le quotidien.

Mais ceux-ci « auraient clairement indiqué qu’ils ne céderaient pas leurs titres à Jin Jiang sans accord préalable du PDG d’AccorHotels, Sébastien Bazin, et de son conseil d’administration« .

Selon le journal, des négociations sont en cours entre le groupe chinois et Paris, qui refuse une prise de contrôle par Jin Jiang et cherche à obtenir un « plafonnement de sa participation et/ou de ses droits de vote » sur le long terme.

Fosun vise la Compagnie des Alpes

Fosun, propriétaire du Club Med depuis plus d’un an, négocie avec La Compagnie des Alpes en vue de prendre une participation de 10 à 15 % du groupe français, contrôlé à 40 % par la Caisse des dépôts, selon des informations publiées samedi par Le Monde.

Fosun, le conglomérat contrôlé par le milliardaire chinois, « est en négociations en vue de prendre une participation, de l’ordre de 10% à 15%, dans la Compagnie des Alpes« , indique le quotidien, citant des sources concordantes.

La Compagnie des Alpes est notamment active en Chine où elle a signé au premier trimestre des contrats d’assistance à l’exploitation de la station de ski de Thaiwoo (qui accueillera des épreuves des JO de Pékin en 2022) et un contrat d’assistance pour la conception d’un « ski dôme » à Shanghai.

En mars dernier, le ministre de l’Economie Emmanuel Macron avait affirmé que la Caisse des dépôts « ne vendrait pas une action » du capital de La Compagnie des Alpes. Même si cette dernière « aura la possibilité d’avoir d’autres actionnaires, peut-être des Chinois, peut-être d’autres (…) elle sera toujours contrôlée par la CDC« , avait-il assuré.

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

A Cannes, un deuxième grand Hôtel licencie encore

A Cannes, un deuxième grand Hôtel licencie encore

12807 vues
21 octobre 2020 0

Après le Martinez à Cannes, où un plan est en cours, un autre 5...

Mesure radicale chez Hotelbeds

Mesure radicale chez Hotelbeds

1705 vues
16 octobre 2020 0

Hotelbeds a annoncé mercredi dernier à ses collaborateurs un plan de réduction de sa...

Only You Hotels transforme ses chambres en espaces de travail

Only You Hotels transforme ses chambres en espaces de travail

1083 vues
15 octobre 2020 0

La chaîne Only YOU Hotels a lancé YOUniverse, un nouveau service qui offre aux...