Accor veut faire main basse sur Louvre hotels


Les marques Campanile, Première Classe, Kyriad, Tulip Inn, Golden Tulip et Royal Tulip, sont mise sur le marché et proposées à la vente par Louvre Hotels.

Au premier tour du processus de cession lancé mardi dernier, Starwood Capital, le propriétaire de Louvre hotels, a reçu plusieurs marques d’intérêt, malgré des attentes de prix jugées élevées.

Parmi les acheteurs potentiels, le Groupe Accor dont le PDG, Sébastien Bazin (photo), ne cache pas vouloir investir dans l’hôtellerie économique pour renforcer HotelInvest, le pôle immobilier d’Accor, fait ainsi figure de favori.

Le groupe hôtelier français a récemment déposé une offre non engageante lui permettant d’avoir accès au dossier de vente de son concurrent Louvre Hotels Group.

La valorisation estimée, de l’ordre de 1,2 à 1,5 milliard d’euros selon les sources, qui représente plus de dix fois l’excédent brut d’exploitation de Louvre Hotels (110 millions d’euros) ne semble pas effrayer Sébastien Bazin qui pourrait, en cas de cession réussie, considérablement renforcer sa présence au niveau mondial et
particulièrement en Afrique, notamment au Maroc et en Tunisie, où les deux groupes sont bien implantés.

fin 2013, Louvre Hotels Group comptait 1 200 établissements dans le monde, dont 820 en France.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Shandrani Beachcomber, un nouveau concept en novembre

Shandrani Beachcomber, un nouveau concept en novembre

3801 vues
1 juillet 2020 0

C’est au sud de l’île, sur une péninsule bordée par le lagon d’un côté,...

Réouverture du Club Med Opio sur la Côte d’Azur

Réouverture du Club Med Opio sur la Côte d’Azur

1152 vues
18 juin 2020 0

Avec une capacité de 910 lits et un site de 47 ha sur la...

Tourisme au Portugal : 75 % des hôtels bientôt ouverts

Tourisme au Portugal : 75 % des hôtels bientôt ouverts

4577 vues
27 mai 2020 0

Le Portugal a déployé une série de mesures et de protocoles sanitaires bien avant...