A Monaco, la guerre des hélicos aura bien lieu


Déboutée en 2016 par Monacair, de la concession de la ligne régulière par hélicoptère Monaco-aéroport de Nice qu’elle exploitait après l’avoir créé depuis 40 ans (accord franco monégasque de 1976), la compagnie Héli Air Monaco réclame 43 millions d’euros d’indemnisation à l’Etat Monégasque.

C’est du moins la demande adressée par avocat par Jacques Crovetto, fondateur et Pdg de la compagnie’Heli Air Monaco fin juin à l’état monégasque au titre du préjudice économique et la perte des droits de trafic aérien.

Héli Air Monaco-1Il justifie sa demande via la résiliation du contrat pour motif d’intérêt général qui ouvre droit à une indemnisation. Il conteste la décision de la résiliation de la concession et le choix de Monacair comme nouveau concessionnaire pour 10 ans.

Jacques Crovetto-monaco-heli airJacques Crovetto (photo ci-contre) précise qu’en quarante ans, sa compagnie a transporté près de 3 millions de passagers et a passé des accords avec 120 compagnies aériennes dans le monde pour émettre des billets électroniques.

La ligne Nice-Monaco actuellement fréquentée par 50.000 passagers par an à un potentiel de 100.000 passagers (déjà atteint dans le passé).

Chaque jour plusieurs dizaines de rotations aériennes sont opérées entre l’héliport de Monaco et l’aéroport international de Nice atteint en six minutes, top chrono pour 150 euros l’aller.

Le billet peut être intégré, grâce à des accords Iata, dans celui d’un billet d’avion à l’arrivée ou au départ de Nice Côte d’azur.

La réponse de l’Etat

L’Etat souligne que les conditions de la concession, avantageuses à l’origine, sont plus contraignantes en termes d’horaires, de fréquences et de qualité de service (nouveaux appareils).

Héli Air Monaco-monacairMonacair, est une société monégasque d’hélicoptère fondée en 1987 par la famille Casiraghi (proche de la famille princière). Andrea et Pierre Casiraghi et la princesse Caroline, sont actionnaires.

Les 70% restants sont détenus par SkyGroup, qui a changé de dénomination sociale le 16 décembre 2015, pour devenir Monacair Group avec un actionnariat en partie dans des territoires fiscalement non transparent (Luxembourg, iles Vierge…).

La société met en avant le fait d’être aussi le fournisseur de S.A.S. le Prince Souverain de Monaco. Elle a commandé en 2015 (donc avant l’attribution du marché) six hélicoptères Airbus H130 soit un investissement de plus de 17 ME.

L’Etat monégasque met en avant dans son choix quelle a été la mieux-disante à l’appel d’offres. Autant d’éléments qui poussent la compagnie Héli Air (60 salariés) à poursuivre ses actions en justice.

Michel Bovas





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

De l’absolu nécessité d’un transport aérien plus propre et écolo

De l’absolu nécessité d’un transport aérien plus propre et écolo

1867 vues
1 février 2023 0

A l’occasion de ses vœux à la presse, le Président de la FNAM, Pascal...

Tourisme en Chine : un Covid niveau bas après les vacances du Nouvel An chinois

Tourisme en Chine : un Covid niveau bas après les vacances du Nouvel An chinois

2816 vues
31 janvier 2023 0

La Chine a déclaré hier lundi (30 janvier) que la situation du Covid-19 dans...

Anatara débarque à Nice

Anatara débarque à Nice

1753 vues
31 janvier 2023 0

Après une vaste rénovation qui a duré deux ans, une adresse historique de la...