A Marseille, Kidelio fait des petits


Kidelio s’étend sur les aéroports du sud de la France. Après l’aéroport de Nice en juin puis celui de Toulouse cet été, Kidelio, qui loue du matériel pour bébé, sera opérationnel sur l’aéroport de Marseille en octobre prochain.

Beau développement sur les aéroports pour la petite entreprise Kidelio créée en 2008 qui propose via déjà 21 points en France un service de
location de matériel de puériculture de 3 jours à 6 mois à la fois pour touristes ou famille en transfert dans une région.

En juin dernier Kidelio a ainsi ouvert un premier point de location sur l’ aéroport Nice Côte d’Azur à travers le stand Safebag du Terminal 2.

« Cette ouverture a dépassé toutes nos espérances, souligne Armelle de Drouas (photo), créatrice de Kidelio. Nous y avons dû y stocker une quarantaine d’équipements (transat, siège-auto, lit parapluie, chaise haute, porte-bébé, baignoire, poussette…) alors qu’habituellement une dizaine ne suffise par points de vente traditionnel en ville souvent des magasins de vente de matériels ou produits pour bébés. »

Parmi ses clients à l’aéroport de Nice de nombreux étrangers en séjour sur la Côte d’Azur ravis de pouvoir louer sur place un matériel particulièrement encombrant quand on voyage en avion avec des enfants en bas âge.

C’est pour permettre aux parents de voyager léger qu’a été fondé Kidelio, la première entreprise de location de matériel de puériculture de France, basée à Roquefort-les- Pins près de Nice.

Depuis le service rencontre ses clients avec plus d’une vingtaine de points de location dans les villes. Le développement dans les aéroports
semble correspondre à la cible des passagers qui ne peuvent enregistrer ou payer pour un matériel habituellement encombrant.

Après Nice Kidelio a ouvert cet été l’aéroport de Toulouse et vient d’obtenir un contrat équivalent sur l’aéroport de Marseille toujours via
Safebag pour une ouverture en octobre.

« On souhaite trouver des partenaires sur d’autres aéroports importants comme Bordeaux, Nantes ou Lyon » poursuit la fondatrice.

Autre développement inattendu les grands hôtels et notamment les palaces.

« Grâce à l’association des Clefs d’Or, concierge des palaces, nous touchons une clientèle aisée qui en déplacement préfère louer le matériel pour leurs enfants et sont ravis de le louer à la conciergerie des palaces. « 

Kidelio affiche déjà un portefeuille 11.500 clients et a réalisé 1 500 locations (+10 %) en 2016.

« La tendance est aussi forte en 2017. » Pour le matériel proposé à la location Armelle de Drouas se fournit chez les plus grands fabricants (Graco, britax, Baby Jogger, Chicco, Vaude, et Maclar). Kidelio à l’instar des loueurs de voitures propose également un service de livraison gratuit en relais.

On peut ainsi récupérer un siège auto à Nice et le rendre au point relais à Strasbourg. Après une extension sur le territoire national l’entreprise envisage un développement de son service à l’international en trouvant des partenaires dans certains pays.

Michel Bovas





    1 commentaire pour “A Marseille, Kidelio fait des petits

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment tel le Phœnix, l’ Airbus A380 renait de ses cendres

Comment tel le Phœnix, l’ Airbus A380 renait de ses cendres

15476 vues
13 juillet 2022 0

C’est un vrai paradoxe. L’Airbus A380, ce magnifique gros porteur plébiscité par ses passagers...

Le tourisme à Cannes reprend ses marques

Le tourisme à Cannes reprend ses marques

1605 vues
7 juillet 2022 0

Cannes inaugure sa nouvelle plateforme digitale dédiée au tourisme. En fait c’est une refonte...

Tourisme & Intelligence Artificielle à Sophia Antipolis

Tourisme & Intelligence Artificielle à Sophia Antipolis

1612 vues
6 juillet 2022 0

C’est l’agent de voyage digital utilisant les ressources incroyables de l’IA qui est en...