41 médecins en cinq ans avait vu le copilote de Germanwings


Des juges français vont enquêter pour « homicides involontaires » après le crash de la Germanwings en France le 24 mars dernier. Ils s’intéresseront au suivi médical du copilote, lequel est soupçonné d’avoir précipité son appareil vers le sol, faisant 150 morts.

Le copilote de la Germanwings avait consulté « 41 médecins en cinq ans », dont sept dans le mois précédant le crash, a déclaré le procureur de Marseille, Brice Robin lors d’une conférence de presse, jeudi à Paris.

Le copilote souffrait d’une grave dépression et il « avait une crainte de perdre la vue« , a-t-il ajouté.

Puisqu’il est décédé dans l’accident, la justice ne peut pas le poursuivre. A la place, une enquête « pour homicides involontaires » sera ouverte la semaine prochaine, a expliqué Brice Robin.

« Comment gérer le secret médical et la sécurité des vols quand on a un pilote fragile« , s’est-il interrogé. « C’est la question à laquelle vont devoir répondre les juges d’instruction.« 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Vu du ciel : Flydubaï, United Airlines, ANA, Air Europa, Swiss, Norse, Air Canada, Copa Airlines, etc.

Vu du ciel : Flydubaï, United Airlines, ANA, Air Europa, Swiss, Norse, Air Canada, Copa Airlines, etc.

2409 vues
23 février 2024 0

L’un des derniers rapports de l’Association du transport aérien international (IATA) révèle qu’actuellement, les...

Alaska Airlines et Hawaiian Airlines : une fusion sur la bonne voie

Alaska Airlines et Hawaiian Airlines : une fusion sur la bonne voie

2198 vues
20 février 2024 0

Les actionnaires de Hawaiian Holdings viennent de voter en faveur de l’adoption de l’accord...

L’ aéroport de San Francisco se trémousse lascivement

L’ aéroport de San Francisco se trémousse lascivement

2458 vues
19 février 2024 0

L’aéroport international de San Francisco (SFO) qui, on s’en souvient, avait lancé son programme...