Breaking News
[À la une] La nouvelle guerre du Golfe aura t-elle lieu ?
Les hostilités sont déclarées entre les compagnies aériennes des...
[La vie de Julie] Comment conseiller les clients : neige ou plage ?
Tout shussssss ! Je serai bien partie skier moi...
[Distribution] Une boutique éphémère à l’effigie des Bahamas
L’Office de Tourisme des Bahamas créé l’événement et ouvre...
[Production] Lauréats de la Mer : Costa en haut de l’affiche !
Oscars, Césars, Costa… et les agents de voyages français....
[Transport] Le BAR dit non à la double caisse
          Alors qu’ADP vient de...
[People] Changement à la tête de l’office de tourisme égyptien
Nahed Rizk (photo) quitte la direction de l’office de...
[À la une] Le Périgord, de l’or pour la Dordogne
Le tourisme est la première activité économique du département,...
[Techno] Un 2ème numéro de portable virtuel
L’ancien champion de roller Taïg Khrys (photo) lance une...
[Pays] Cuba, un aéroport géant financé par Abu Dhabi et les russes
La Russie cherche à susciter un partenariat avec les...
[Hotellerie] Starwood et Melia font leurs emplettes ensemble
Starwood Capital Group, société d’investissement privé leader mondial, et...
[Golf] En RepDom, un LAAC qui ne manque pas de mordant !
Le célèbre terrain de golf Teeth of the Dog,...
[Bien être] Préparer sa retraite Rocket Yoga en Sicile
Du 20 au 27 mars 2015, le Verdura accueillera...

Le Val d’Aran, situé au nord-ouest de la Catalogne à 2h de Toulouse, est un véritable paradis pour tous les amoureux de la nature. La beauté des paysages, sauvages et typiques, de cette partie des Pyrénées ne laisse pas indifférent.

Bien qu’il s’agisse d’un petit territoire (620 km²), les différences d’altitude (2.000 mètres de dénivelé) ainsi que l’influence du climat atlantique donnent lieu à une grande variété d’écosystèmes.
Les espèces les plus caractéristiques du Val d’Aran sont l’ours brun, le tétras (une espèce protégée, la plus emblématique du Val d’Aran), le cerf, l’isard, les marmottes…

Avec pour objectif de rapprocher les visiteurs de cette faune sauvage et de développer l’écotourisme, le programme « Wild Life » a été lancé.
Il se décline en 3 propositions:

Des randonnées accompagnées thématiques : Différents circuits d’une demi-journée ou d’une journée sont proposés pour observer la biodiversité de la faune et de la flore du Val d’Aran. Ils sont assurés par des guides locaux connaissant bien les espèces et le milieu.

Des Safaris photos : Les amoureux de la photographie peuvent opter pour un service de guidage spécialisé dans la photographie et l’observation de l’écosystème. D’une durée d’une journée ou plusieurs jours, les participants rejoignent les différents postes d’observation (« hides ») construits aux points stratégiques de la Vallée. Ils peuvent ainsi obtenir les meilleurs clichés des espèces les plus emblématiques du Val d’Aran dans leur habitat naturel.

Et des séjours combinés : Des agences de voyages locales proposent des séjours de plusieurs jours combinant randonnée, observation et photographie de la faune et de la flore sauvage, la géologie et les paysages.
L’accompagnement par un guide spécialisé, les hébergements et le transport sont inclus.
Cette activité, pionnière en Espagne, est strictement régulée par le Conseil Général du Val d’Aran afin de ne pas déranger les animaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Rechercher

Rubrique France

Articles précédents ››