Breaking News
[À la une] La prospective bisounours de TUI plc
J’aime le genre de prospective dont TUI Travel PLC vient...
[La vie de Julie] Comment conseiller les clients : neige ou plage ?
Tout shussssss ! Je serai bien partie skier moi...
[Distribution] Kerzner et Attitude ensemble sur Maurice
C’est à notre connaissance la première fois qu’une chaîne...
[Production] La Roumanie by Pouchkine Tours
Pouchkine Tours annonce la sortie d’une nouvelle brochure dédiée...
[Transport] Selectour Afat soigne son transport
Environ 70 conseillers en voyages Selectour Afat avaient fait...
[People] Changement à la tête de l’office de tourisme égyptien
Nahed Rizk (photo) quitte la direction de l’office de...
[À la une] Easyjet désormais leader sur l’aéroport Nice Côte d’Azur
Avec plus de 3 millions de passagers transportés par...
[Techno] AvisBudget achète le groupe Maggiore
La famille Maggiore, qui possède le groupe Maggiore vient...
[Pays] Cuba, un aéroport géant financé par Abu Dhabi et les russes
La Russie cherche à susciter un partenariat avec les...
[Hotellerie] Accor, le Luxe par nature
Le Groupe Accor a toujours adopté une approche différente...
[Golf] En RepDom, un LAAC qui ne manque pas de mordant !
Le célèbre terrain de golf Teeth of the Dog,...
[Bien être] Préparer sa retraite Rocket Yoga en Sicile
Du 20 au 27 mars 2015, le Verdura accueillera...

Le rapport publié la semaine dernière par le Forum économique mondial sur la compétitivité dans le tourisme et rétrogradant la France de la 3ème à la 7ème place n’est pas une surprise pour l’UMIH.

« Nous alertons les pouvoirs publics et les professionnels depuis bien trop longtemps sur le risque de voir la France perdre sa position de leader mondial du tourisme.
L’attractivité de notre pays n’est pas un acquis. Le tourisme est l’un des rares secteurs dont la contribution à notre économie reste largement positive. Il doit être considéré comme un levier de croissance et d’emplois.
Une vraie politique de compétitivité touristique et de promotion de la destination France s’impose comme une urgence, eu égard à la montée de destinations émergentes qui gagnent sans cesse des parts de marchés. Le tourisme doit devenir une priorité nationale », déclarent Roland Heguy & Hervé Becam.

La France perd des parts de marché au profit de nouvelles destinations touristiques qui ont fait de leur politique touristique une priorité nationale.

Le chiffre de 81 millions de touristes internationaux en 2012 cache une réalité beaucoup moins favorable : 14 % des touristes internationaux n’ont pas séjourné sur notre territoire, les autres ne séjournent pas assez longtemps et ils dépensent peu.

Ce rapport est un avertissement envoyé aux pouvoirs publics d’une part, et aux professionnels d’autre part.

L’UMIH, l’organisation professionnelle leader du secteur de l’hôtellerie – restauration, milite auprès des professionnels du secteur pour une politique de la qualité qui seule permettra à l’offre française de rester compétitive.

1 commentaire pour “La France perd sa position de 1ère destination

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Rechercher

Rubrique Pays

Articles précédents ››