La Quotidienne

L'actualité du Tourisme pour les professionnels

Breaking News
[À la une] Génération YQ : attention à la surcharge, par JP Mas
YQ : une surcharge bidon… de pétrole. L’appellation YQ...
[La Q. de Julie] Comment choisir entre la ceinture et le pantalon
Je ne sais pas ce qu’en pensent les grands...
[Distribution] Elections du Snav sur fond de concurrence déloyale
C’est ce matin aux salons Hoche, à deux pas...
[Hotellerie] Dépassé Air BNB ? Voici Le Collectionist !
Le site Le Collectionist serait-il la réponse Luxe à...
[Transport] News de l’air
Iberia renforce ses fréquences vers le Panama à partir...
[Techno] Premier anniversaire pour la Merchandising Platform de Travelport
Travelport a présenté, à l’occasion du Sommet des compagnies...
[Production] Star Clippers s’affiche en agences
Star Clippers lance pour les agences de voyage  un concours vitrine...
[Chroniques] Souvent plaques varient…
Une plaque pair, tu roules… une plaque impair, tu...
[À la une] Tourisme en PACA, la clémence des lieux, des dieux et des cieux
Bien malin celui qui pourra dire si la prochaine...
[France] Guide Russian Riviera, la Côte d’Azur pour les touristes russophones
Chaque année, plus de 300 000 touristes venus de...

Le rapport publié la semaine dernière par le Forum économique mondial sur la compétitivité dans le tourisme et rétrogradant la France de la 3ème à la 7ème place n’est pas une surprise pour l’UMIH.

« Nous alertons les pouvoirs publics et les professionnels depuis bien trop longtemps sur le risque de voir la France perdre sa position de leader mondial du tourisme.
L’attractivité de notre pays n’est pas un acquis. Le tourisme est l’un des rares secteurs dont la contribution à notre économie reste largement positive. Il doit être considéré comme un levier de croissance et d’emplois.
Une vraie politique de compétitivité touristique et de promotion de la destination France s’impose comme une urgence, eu égard à la montée de destinations émergentes qui gagnent sans cesse des parts de marchés. Le tourisme doit devenir une priorité nationale », déclarent Roland Heguy & Hervé Becam.

La France perd des parts de marché au profit de nouvelles destinations touristiques qui ont fait de leur politique touristique une priorité nationale.

Le chiffre de 81 millions de touristes internationaux en 2012 cache une réalité beaucoup moins favorable : 14 % des touristes internationaux n’ont pas séjourné sur notre territoire, les autres ne séjournent pas assez longtemps et ils dépensent peu.

Ce rapport est un avertissement envoyé aux pouvoirs publics d’une part, et aux professionnels d’autre part.

L’UMIH, l’organisation professionnelle leader du secteur de l’hôtellerie – restauration, milite auprès des professionnels du secteur pour une politique de la qualité qui seule permettra à l’offre française de rester compétitive.

1 commentaire pour “La France perd sa position de 1ère destination

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les articles de la rubrique Pays

Articles précédents ››