La Quotidienne

dimanche, 21 décembre 2014
| |
Breaking News
[À la une] Une nette hausse de l’activité en novembre 2014
Les réservations du mois de novembre, selon les derniers...
[La vie de Julie] Comment y a pas de justice !
Hier j’ai reçu mon commercial préféré, celui du TO...
[Alea Jacta Est] Un monde fou fou flou !
Parfois, je suis étonné, voire amusé mais, le plus...
[Production] Visiteurs ouvre ses ventes été 2015
En attendant la nouvelle brochure, qui sortira début janvier,...
[Transport] Salaun By Night à Paris… C’est Noël avant Noël !
Profilé, tout de noir vêtu, en habit de fêtes...
[People] Un nouveau ministre pour le tourisme mauricien
Xavier-Luc Duval est de retour à la tête du...
[À la une] Le Club France Terre de Tourisme grandit bien
À l’occasion du renouvellement pour partie du Sénat, le...
[Techno] ATR, un label du tourisme devenu responsable
ATR dévoile son nouveau label et s’ouvre à un...
[Pays] En train, de Chine jusqu’au coeur de l’Europe
La Chine a jeté les bases d’un corridor stratégique...
[Hotellerie] Booking.com, la bataille continue
L’UMIH et le GNC viennent d’annoncer avoir pris acte...
[Golf] Tiger Woods fait jouer son style
Un concepteur de premier plan pour son nouveau parcours...
[Bien être] Spas Organisation respire la vie
Après la création du salon Zen & Bio Nantes...

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le avec vos amis

Twitter Facebook Google Plus Linkedin

Le rapport publié la semaine dernière par le Forum économique mondial sur la compétitivité dans le tourisme et rétrogradant la France de la 3ème à la 7ème place n’est pas une surprise pour l’UMIH.

« Nous alertons les pouvoirs publics et les professionnels depuis bien trop longtemps sur le risque de voir la France perdre sa position de leader mondial du tourisme.
L’attractivité de notre pays n’est pas un acquis. Le tourisme est l’un des rares secteurs dont la contribution à notre économie reste largement positive. Il doit être considéré comme un levier de croissance et d’emplois.
Une vraie politique de compétitivité touristique et de promotion de la destination France s’impose comme une urgence, eu égard à la montée de destinations émergentes qui gagnent sans cesse des parts de marchés. Le tourisme doit devenir une priorité nationale », déclarent Roland Heguy & Hervé Becam.

La France perd des parts de marché au profit de nouvelles destinations touristiques qui ont fait de leur politique touristique une priorité nationale.

Le chiffre de 81 millions de touristes internationaux en 2012 cache une réalité beaucoup moins favorable : 14 % des touristes internationaux n’ont pas séjourné sur notre territoire, les autres ne séjournent pas assez longtemps et ils dépensent peu.

Ce rapport est un avertissement envoyé aux pouvoirs publics d’une part, et aux professionnels d’autre part.

L’UMIH, l’organisation professionnelle leader du secteur de l’hôtellerie – restauration, milite auprès des professionnels du secteur pour une politique de la qualité qui seule permettra à l’offre française de rester compétitive.

Partager

1 commentaire pour “La France perd sa position de 1ère destination

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les articles de la rubrique Pays

Articles précédents ››










Translate »