VVF construit dans le dur


VVF Villages acteur majeur et historique de l’économie sociale et solidaire a réussi à développer son chiffre d’affaires qui progresse de 1 % pour arriver à 71 millions d’Euros HT.

Le résultat net dégagé permet de redistribuer un intéressement aux équipes (les 1 000 salariés VVF Villages dans toute la France).

Le résultat net de 2013 était déjà exceptionnel car lié à la vente patrimoniale de leur siège social, donc non lié à l’activité.

Plus précisément : le résultat positif de 600 k euros était avec un résultat exceptionnel de 900 K euros. Ce qui veut dire que le résultat net en 2013, sans la vente patrimoniale, est de -300 k euros.

« Le résultat net de cette année 2014, 150 K euros, est un résultat sans « exceptionnel », total reflet de l’exploitation » précisent les dirigeants.

Par conséquent VVF Villages progresse très fortement, grâce à des efforts de gestion et mobilisation des équipes : progression de + 450 K euros par rapport à N-1 avec un CA quasi identique.

Les perspectives pour l’exercice 2015 s’orientent vers un retour à la performance économique avec une progression de 7 % du chiffre d’affaires, soit une progression de plus de 4,4 Millions d’Euros.

Les nouveaux produits tels que Lège Cap Ferret, Montagnac Méditerranée participeront à soutenir l’activité.

Cette croissance sera soutenue en particulier par une réorganisation du service commercial, de nouveaux partenariats avec des distributeurs (tels que Leclerc Voyages, Havas Voyages ou Thomas Cook), des partenariats avec des Tours Opérateurs (Chamina et Tour Aventure Trekking), des partenariats avec de nouveaux villages (Cala Montjoi en Espagne, le Domaine du Préen Vendée) ainsi qu’un renforcement des liens avec ses partenaires « historiques » que sont les Comités d’Entreprises et les Fédérations.

Même si VVF Villages diversifie sa distribution avec de nouveaux partenaires, l’opérateur veille à conserver 85 % de sa commercialisation, gage de son indépendance.

Sans oublier une politique volontariste de modernisation du parc des villages (20,6 millions d’Euros engagés). 90 % des villages étant maintenant classés (4, 3 et 2 étoiles) selon les normes d’Atout France.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Antibes : une école d’hôtellerie de luxe s’installe

Antibes : une école d’hôtellerie de luxe s’installe


2 mars 2021 0

L’école Ici-Icare, créée à Paris en 1984, va créer son campus Côte d’Azur à...

Les hôtels Melia envisagent le pire

Les hôtels Melia envisagent le pire


1 mars 2021 0

Le géant de l’hôtellerie pour le tourisme, Meliá Hotels International, envisage de vendre des...

Comment Accor monte en gamme avec la Maison Delano

Comment Accor monte en gamme avec la Maison Delano


26 février 2021 0

Katara Hospitality a annoncé hier un nouveau partenariat avec le groupe Accor, pour une...