Pas vraiment sa tasse de thé ça


Le Poisson-scorpion est un récit de voyage de Nicolas Bouvier, dans lequel l’auteur raconte son séjour de neuf mois (mars à novembre) passé à Ceylan, désormais Sri Lanka, en 1955. Il lui aura fallu plus de deux décennies pour terminer son livre, publié en 1982 et récompensé la même année par le prix des Critiques.

Ce récit d’un séjour dans « l’île des démons », est celui d’une descente aux enfers dans laquelle l’auteur frôle la folie et la déraison. Épuisé par son périple et malade (paludisme, amibiase, jaunisse), Nicolas Bouvier est contraint de séjourner sur cette île dont il ressent la géographie comme un enfermement.

Seul, à bout de ressources financières et psychologiques et assommé par cet enfer de chaleur qui tue toute initiative, l’auteur va passer plusieurs mois dans cette ancienne colonie anglaise avec comme seuls compagnons, l’armada d’insectes qui partagent sa chambre.

Écrit comme un exorcisme avec une précision de miniaturiste, ce récit raconte, non sans un certain humour, la déchéance d’un « pauvre petit lettreux baisé par les Tropiques »





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Jean-Louis Baroux maintient le suspense

Jean-Louis Baroux maintient le suspense

2234 vues
6 novembre 2020 0

Le 8 mars 2014, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines décolle à à...

Et Christophe Colomb découvrit … l’intelligence artificielle

Et Christophe Colomb découvrit … l’intelligence artificielle

1049 vues
9 octobre 2020 0

Alors que la (re) découverte des Amériques, covid-19 oblige, est fermée au tourisme pour...

Le triomphe dans la bonne ville

Le triomphe dans la bonne ville

869 vues
4 septembre 2020 0

Quatre ans à travers le monde sur une Triumph Tiger 100 de 73 !...