Voyages en avion : où sont partis les Français en 2021


Alors que le gouvernement lutte toujours avec acharnement contre la pandémie de covid-19 et ses variants, les Français sont néanmoins, contre toutes attentes, partis en vacances en 2021. Ainsi 59 % d’entre eux ont voyagé l’été dernier (contre 45 % en 2020).

Interrogé par La Quotidienne, Fabrice Dariot, le président du site Bourse des vols, spécialisé dans le vol sec, dresse un bilan de l’année écoulée.

« En matière de vols secs au départ de la France ; les valeurs refuges de l’année 2021 furent, incontestablement :
– Les DOM-TOM,
– L’Afrique Noire, avec une performance remarquable pour deux pays : la Côte d’Ivoire et le Sénégal« .

Le soleil lointain est quant à lui resté ouvert aux fêtards, avec en premier lieu, selon les chiffres de BDV : Dubaï, Mexique et la République Dominicaine.

Les départs ont été plus nombreux chez certaines populations, notamment les franciliens et on observe également des velléités plus importantes chez les plus jeunes (74 % des 18-24 ans), les familles (66 %) et les personnes appartenant aux catégories socio-professionnelles plus élevées (71 %).

On relèvera ainsi quelques points saillants de l’année 2021 vs 2020 :

– La Grèce, avec son soleil ouvert et européen, fut la star de l’été;

– la forte baisse de l’Italie aux nombreuses et changeantes restrictions sanitaires.

– Sur les Antilles françaises : forte fut la demande. Le rythme des ventes resta calé sur les restrictions sanitaires de l’été et la vague de mouvements sociaux et radicaux de l’automne.

– La belle reprise des USA : gros boom dès la réouverture des frontières, à l’annonce du mois d’octobre.

« Il y avait un beau réservoir de voyages en souffrance depuis 18 mois qui s’est déversé d’un coup d’un seul, précise Fabrice Dariot.

– Au Maroc, les voyageurs français ont connu un véritable ascenseur émotionnel avec la succession d’ouvertures et de fermetures ajoutée à la confusion des vrais-faux tarifs réduits de la RAM (Royal Air Maroc) au mois de juin.

Et parmi les champions de la crise, BDV souligne les « increvables » de 2021, ceux qui font mieux que 2019 : à savoir, la Guadeloupe, le Mexique et Dubaï.

Ainsi que ceux qui résistent fort bien versus 2019 : les Canaries, la Corse, la Grèce et la Martinique.

Côté tarifs

« Le panier moyen fut en hausse, ce qui laisse apparaitre une légère hausse des tarifs en long-courrier et des achats de vols long-courriers en rattrapage des longues périodes de confinement« .

Propos recueillis par PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Dernier tour de piste pour Air Malta ?

Dernier tour de piste pour Air Malta ?

1333 vues
18 janvier 2022 0

Pour l’île de Malte, sa compagnie aérienne devient un problème de première ampleur, après...

Infos de l’aérien : British Airways, Finnair, Qatar Airways, FlyOne, Volotea, Transavia, etc …

Infos de l’aérien : British Airways, Finnair, Qatar Airways, FlyOne, Volotea, Transavia, etc …

1726 vues
17 janvier 2022 0

Les skieurs de Grande Bretagne se précipitent sur les pistes de ski depuis que...

Norse Atlantic Airways dans les pas de Norwegian

Norse Atlantic Airways dans les pas de Norwegian

1437 vues
3 janvier 2022 0

L’Autorité norvégienne de l’aviation civile vient de délivrer un certificat de transporteur aérien à...