Une nouvelle compagnie aérienne au Sri Lanka


La première compagnie aérienne privée du Sri Lanka, Peace Air, devrait décoller courant Février prochain. Alors que le pays est largement endetté ainsi que sa compagnie nationale (SriLankan Airways), des investisseurs disposeraient de fonds importants. Lufthansa aurait été approchée pour effectuer un audit.

La Chine très présente au Sri Lanka

Ce n’est un secret pour personne, la Chine est désormais bien présente dans l’île. Un prêt d’environ 1 milliard de dollars US a été consenti au gouvernement srilankais, il y a quelques mois. Le Sri Lanka fait partie des pays qui soutient le projet « China’s Belt and Road Initiative » (BRI).
La Chine est détentrice pour de nombreuses années d’un port en eau profonde au sud de l’île et d’un énorme parc industriel.

Peace Air devrait voler en priorité vers la Chine

Comme par hasard, Peace Air exploitera des vols directs quotidiens vers cinq nouvelles destinations en Chine, en partant de Wuhan dans le cadre de la première phase des opérations. Les quatre autres destinations qui feront partie du programme sont Xi, An Urumqi, Chongqing et Hardin.

Peace Air aurait noué des liens avec une importante agence de voyages chinoise pour commercialiser ces itinéraires, avec une garantie d’un remplissage à 80% et de grands volumes de fret.

Peace Air a fait une offre pour racheter SriLankan Airlines

Gamini H. Wethashehe, président de Peace Air, aurait fait une offre de 5,5 milliards de dollars américains pour acquérir SriLankan Airlines. Il aurait reçu l’accord des sept syndicats de la compagnie aérienne.

Lufthansa, alliée dans cette opération

Le directeur de Peace Air, Iresha Wettasinghe, a déclaré qu’ils étaient également parvenus à un accord-cadre avec Lufthansa Consulting, la branche consultative de Lufthansa Airlines, afin de procéder à un contrôle préalable de SriLankan Airlines. « Cela sera achevé dans huit semaines et cela nous aidera à aplanir toutes les zones grises. »

De nouveaux contrats et l’utilisation d’A380

La nouvelle compagnie aérienne a indiqué souhaiter résilier tous les contrats de location actuels de la flotte actuelle de 21 appareils par les voies légales internationales et d’étendre la compagnie aérienne à 50 appareils. La compagnie envisagerait également d’acheter deux A380 d’ici à juillet par l’intermédiaire d’un transporteur régional en Asie.

Il faut être prudent car nous avons vu de nombreux projets aériens tomber à l’eau faute de financements et d’accords avec le gouvernement. La période actuelle est très agitée sur le plan politique car le président aurait dissous le parlement de façon arbitraire…

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’Assemblée nationale adopte l’éco-contribution sur le transport aérien 

L’Assemblée nationale adopte l’éco-contribution sur le transport aérien 

1144 vues
18 octobre 2019 1

Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2020, l’Assemblée...

Brèves d’en haut : Qatar Airways, Air Transat, Air Austral, Finnair, Alitalia, Turkish Airlines, Fiji Airways, etc…

Brèves d’en haut : Qatar Airways, Air Transat, Air Austral, Finnair, Alitalia, Turkish Airlines, Fiji Airways, etc…

1642 vues
16 octobre 2019 0

Air Transat offrira l’été prochain la seule liaison directe entre Montréal et San Diego,...

La compagnie aérienne Condor sauvée in extremis par l’Etat allemand

La compagnie aérienne Condor sauvée in extremis par l’Etat allemand

1384 vues
15 octobre 2019 0

La Commission européenne a approuvé hier, conformément aux règles de l’Union Européenne en matière...