Un couple viré d’un vol pour une critique mal placée


Mais que fait donc Robin des bois ? Marcus et Zarah, un jeune couple de Sherwood rentrait le 30 août dernier de leur voyage de noces très réussi à Cuba. Donc, l’ambiance était au zénith, quand soudain, tout dérailla à bord du vol retour La Havane/Manchester. Malheureusement il en est souvent ainsi lorsque l’on parle de nourriture en Angleterre.

Les faits sont relativement simples : lorsque le repas fut servi à bord, le personnel de bord précisa que ce serait le seul repas servi au cours du voyage. Marcus pensait lui que la prestation comprenait un repas et une collation !
Marcus reconnait avoir juré (ce n’est pas bien) et avoir précisé « chapeau au chef.» Pas de quoi fouetter un steward ou une hôtesse de l’air.
D’autant plus que Marcus précisait que sa remarque n’avait rien de personnel. Sans doute un hommage global à la qualité de la prestation… 

Mais, le personnel de bord anglais semble être devenu tout à coup bien susceptible. Et fit le nécessaire pour punir toute forme de contestation.

À l’arrivée, Marcus et Zarah étaient accueillis par la police locale (le shérif de Nottingham ?) et furent débarqués manu militari devant tous les passagers pour être entendus.

Ils exposèrent leur point de vue et ils apprirent les motifs qui leur étaient reprochés par Thomas Cook Airlines : « comportement perturbateur et abusif. »

Le sens de l’humour si cher aux Anglais semble s’être définitivement perdu. Désormais, le sens de l’humeur (la mauvaise) prime.

Bon finalement, après avoir été écoutés, ils ont été relâchés sans qu’aucune charge soit reconnue contre eux. Le monde est devenu tellement politiquement correct, si intolérant.

Alors, après la médiatisation viendra le temps de l’indemnisation. Le jeune couple précise à l’unisson : « Nous nous sommes sentis comme des victimes, nous avons été traités comme des criminels. Simplement, car nous avons osé exprimer notre opinion sur le service à bord que nous avons payé. »
Et, conclusion désormais classique : « cet événement a totalement gâché notre lune de miel. »

De son côté, un porte-parole du transporteur a déclaré : « La sécurité de nos clients et de notre équipage est toujours notre priorité et nous ne tolérerons aucune forme de comportement abusif à bord de nos avions. »

Ce qui est dit est dit. Alors, passagers de Thomas Cook Airlines «shut your mog » comme on dit là-bas. Cela sonne mieux.
En résumé : « Much Ado About Nothing » – beaucoup de bruit pour rien comme disait autrefois un célèbre auteur de Stratford-upon-Avon.

François Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment Gilles Dellamonica aura marqué son Empreinte dans le voyage

Comment Gilles Dellamonica aura marqué son Empreinte dans le voyage

1268 vues
16 septembre 2019 0

La nouvelle que le T.O. Empreinte spécialiste du Mexique et de l’Amérique Latine arrêtait...

Susan Soba prend la tête du tourisme à La Réunion

Susan Soba prend la tête du tourisme à La Réunion

1123 vues
13 septembre 2019 0

Susan Soba a été nommée directrice générale d’Île de La Réunion Tourisme (IRT). Diplômée...

Une nouvelle directrice des ventes pour Royal Carribean

Une nouvelle directrice des ventes pour Royal Carribean

910 vues
11 septembre 2019 0

Royal Caribbean Cruises Ltd. a annoncé la nomination de Christella Giorgis au poste de...