Transorientale d’Asia 2016 : Emirats et Sultanat, des valeurs sures


L’édition 2016 de la Transorientale d’ Asia dont vous avez pu suivre les péripéties sur votre portail préféré a permis de mettre en lumière des destinations qui s’affirment de plus en plus dans le monde en mouvement perpétuel du tourisme.

Ce n’est pas un hasard si Bertrand Delaunay, Product Manager chez Asia pour l’Inde et le Moyen Orient, avait mis au menu de cet éductour réservé à huit Agv, deux des plus emblématiques Émirats (Dubaï et Abu Dhabi) et le très attractif Sultanat d’Oman.

« C’est vrai que le marché français fluctue : la Jordanie est à la peine, l’Iran attire de plus en plus, mais il y a une demande certaine pour les Émirats Arabes Unis et Oman » confie M.Delaunay.

transorientale asia 2016-Oman-emirats-4.JPGIl faut dire que le voyagiste propose une très belle -voire exceptionnelle- collection d’hôtels sur ces destinations.  « Pour Dubaï et Abu Dhabi, ça marche surtout en mode stop-over et en individuel… Oman se vend plus en séjour complet et notre circuit Mirages et Sultans se taille un beau succès » poursuit encore notre interlocuteur.

Directement inspiré de ce produit, l’échappée des huit princesses d’ Asia emmenée par Fabrice Rigal (le commercial Sud Ouest), a visiblement séduit l’ensemble des participantes.

sultanat 2« Quelle destination surprenante ! Les gens sont authentiques, l’accueil chaleureux, les guides à la hauteur de mes espérances… » résume Laure Bonnin (Carrefour Voyages à Orange).

Nathalie Thomas (Objectif Lune à Nancy) abonde dans le même sens. « Oman reste mon coup de cœur avec ces contrastes au niveau des paysages et la rencontre avec la population. » Et pour son premier pied posé non pas sur la lune mais dans cette région du globe, Nathalie pense « avoir rencontré son quartier de lune dans le désert omanais….. ». C’est tout dire.

Transorientale d'Asia 2016 -Oman 4Jessie Robin (Romand Voyages à Mâcon), la benjamine, a elle aussi et comme presque tous les membres du groupe, été marquée par ce désert, « endroit magique où le temps s’arrête ».

Sa comparse Claire Thomas, (Carrefour Voyages à Montpellier Lattes) tient à souligner cette « richesse tant au niveau des paysages qu’au niveau des omanais, richesse qui ne peut que vous faire aimer ce pays ! »

Véronique Nicoulet (Thomas Cook à Toulouse) a elle aussi adoré Oman pour «  son authenticité, sa richesse culturelle, la beauté austère de ses paysages et bien sur, la disponibilité et la gentillesse des omanais… » Et de conclure par une sage décision : « faire un prochain voyage pour découvrir le sud du pays ! »

transorientale asia 2016-Oman-emirats-2Ce concert de louanges terminé, qu’en est -il pour les deux autres destinations offertes à l’appétit de nos huit ambassadrices d’ Asia. Incontestablement Abu Dhabi a aussi agréablement surpris son monde, à l’image de Christine Girollet (Thomas Cook à Chambéry) qui regrette simplement de ne pas avoir eu plus de temps pour visiter…

Un constat que partagent Geneviève Jaumouille (Havas Voyages à Nantes) et Lysiane Le Mentec (Thomas Cook à Pontoise et Saint Gratien), cette dernière suggérant même d’inverser l’ordre de visites des trois pays pour finir par Oman.

Enfin, pour ce qui est de Dubaï, qui complétait ce très éclectique programme, le côté démesuré, presque excessif mais toujours attractif de cet émirat n’a laissé personne insensible.

Mais force est de constater qu’à Dubaï comme à Abu Dhabi, une part importante a été faite à la visite de complexes hôteliers tous plus impressionnants les uns que les autres.

emirats-2Ces « devoirs de vacances », passage obligé de tout éductour qui se respecte, a généré un léger sentiment de frustration chez nos princesses. lesquelles n’auront pas pu goûter pleinement à tous les fruits de la corbeille : faire chauffer la carte bancaire dans les malls, vibrer dans un parc d’attraction, s’émerveiller dans un musée ou devant une exposition…

Mais à l’évidence, ces professionnelles aguerries ont toutes bien pris la dimension et le potentiel de toutes les possibilités et opportunités qu’offrent les deux émirats. Et c’est bien là l’essentiel.

Pour ce qui est de conseiller des établissements susceptibles d’intéresser leurs clients, elles disposent maintenant d’une liste d’adresses de qualité.

Pour avoir eu le privilège de tester le One & Only Royal Mirage puis le Saint Régis à Dubaï, le Shangri-La- Qaryat Al Beri puis le Four Seasons à Abu Dhabi, elles sont allées au cœur de l’ extraordinaire palette dont dispose Asia.

Jean BEVERAGGI pour La Quotidienne.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Abu Dhabi lance la certification casher de ses hôtels

Abu Dhabi lance la certification casher de ses hôtels

1021 vues
22 octobre 2020 0

Le Département de la Culture et du Tourisme d’Abu Dhabi (DCT Abu Dhabi) a...

Tourisme & coronavirus : le Pays de Galles se referme vendredi

Tourisme & coronavirus : le Pays de Galles se referme vendredi

1142 vues
20 octobre 2020 0

Hier lundi 19 octobre le Pays de Galles a prévenu de l’instauration, à compté...

L’Australie rouvre ses frontières aux touristes néo-zélandais

L’Australie rouvre ses frontières aux touristes néo-zélandais

957 vues
19 octobre 2020 0

Une petite brèche limitée s’est ouverte en fin de semaine dernière, le premier vol...