Tourisme en Tunisie : Comment désenclaver Tabarka ? Transavia a la solution


Tabarka est un véritable bijou. Une zone touristique qui devrait être parmi les reines des destinations prestigieuses de Tunisie. Mais même avec toute sa magnificence, la ville ne peut pas rayonner sans l’aérien. Et l’accès par la route reste long et difficile malgré l’autoroute qui va de Tunis à Beja.

La réhabilitation de l’aéroport de Tabarka Ain Draham, fermé depuis des années pour tout trafic, qui est l’un des aéroports de Tunisie les importants en termes d’emplacement, est essentiel.

Une excellente nouvelle

Les récents accords entre l’Office national du tourisme tunisien (ONTT) et Transavia, la compagnie aérienne low cost du groupe Air France – KLM vont dans la bonne voie.

Cet accord signé entre Olivier Mazzucchelli, le PDG de Transavia France, et Helmi Hassine, Directeur général de l’ONTT a pour finalité de booster la destination Tunisie mais aussi désenclaver Tabarka.

« C’est une excellente nouvelle » commente Hakim Tounsi, le président du Tour opérateur spécialiste Authentique,  » qu’il faut accompagner de manière concrète pour maximiser les chances de réussite« .

Et de citer des mesures de bon sens telles : le développement d’un solide tissu hôtelier, une propreté impeccable des espaces, l’association de la population locale formée et motivée et de la société civile, la prise en compte de la proximité avec Annaba et la frontière tuniso-algérienne pour une synergie d’affaires ou encore, le développement de business hors tourisme pour étoffer le tissu économique de la région.

Transavia ne s’y est pas trompé. Tabarka est un catalyseur qui avec une route touristique rapide le reliant à Bizerte donnerait à très court terme une nouvelle dimension et un nouveau souffle à cette splendide région.

Un bonheur pour les habitants, l’économie et pour les touristes connaisseurs.





    2 commentaires pour “Tourisme en Tunisie : Comment désenclaver Tabarka ? Transavia a la solution

    1. Bonjour Claude,
      Le projet de liaison entre Paris et Tozeur a vu le jour après effectivement quelques années d’efforts de part et d’autre. Inchallah on fera pareil pour la belle Tabarka. Le projet est mis parmi les priorités et plusieurs parties s’y sont attelées pour faire au plus vite. Bien évidemment il y a des prérequis et ce sera la partie vide du verre avec son potentiel de croissance et d’investissements à réaliser pour la jeunesse des deux bords de la méditerranée.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

LOT Polish Airlines va relier à nouveau Lyon à Varsovie

LOT Polish Airlines va relier à nouveau Lyon à Varsovie

2259 vues
11 juillet 2024 0

LOT Polish Airlines, la compagnie aérienne nationale polonaise, relance son vol régulier de Lyon...

Pourquoi Boeing a finalement plaidé Coupable

Pourquoi Boeing a finalement plaidé Coupable

2991 vues
9 juillet 2024 0

Boeing a accepté de plaider coupable d’une accusation de complot de fraude criminelle pour...

Brèves du ciel : Ita Airways, Air France, Avianca, Korean Air, Norwegian, Air Caraïbes, etc.

Brèves du ciel : Ita Airways, Air France, Avianca, Korean Air, Norwegian, Air Caraïbes, etc.

3296 vues
8 juillet 2024 0

La demande de voyages à Paris pendant les Jeux Olympiques est en forte baisse....