Tourisme aux Seychelles : l’état d’urgence décrété puis levé au Paradis


Les Seychelles ont levé l’état d’urgence jeudi 7 décembre dernier, après près de 12 heures, témoignant de leur confiance dans le succès des efforts visant à rétablir la normalité.

Les autorités seychelloises avaient décrété l’état d’urgence national à la suite d’une explosion à Mahé, le même jour. La zone industrielle de Providence à Mahé dans un dépôt d’explosifs à Mahé reste toujours interdite d’accès. Le pays continue d’être affecté par de fortes pluies et des inondations.

Les autorités mettent l’accent sur leur engagement à maintenir le contrôle en traitant les situations de manière proactive et en accordant la priorité à la sécurité des citoyens et des visiteurs.

Tout au long de la journée, de nombreuses agences ont travaillé ensemble pour assurer la sécurité et le bien-être des résidents et des touristes aux Seychelles à la suite de la récente explosion dans la zone industrielle de Providence à Mahé, et du glissement de terrain et des inondations qui ont frappé la partie nord des îles principales.

Le ministère du Tourisme a confirmé qu’aucun touriste n’a été blessé, bien que certains établissements des régions de Beau Vallon et de Bel Ombre aient subi des dommages.

Le Centre national des opérations d’urgence (NEOC), en collaboration avec les agences gouvernementales respectives et la Croix-Rouge des Seychelles, a procédé à des évaluations approfondies des zones touchées, rassurant que les Seychelles restent sûres.

Le ministre des Affaires étrangères et du Tourisme, M. Sylvestre Radegonde, a déclaré :  » Nous tenons à rassurer le public, en particulier nos visiteurs qui embarquent sur un vol à destination de nos îles, que les Seychelles restent une destination sûre.

Le gouvernement a pris des mesures importantes pour faire face aux dangers potentiels et rétablir la normalité dans les zones touchées.

Nos premiers intervenants et nos services d’urgence dévoués ont travaillé sans relâche pour atténuer l’impact de la catastrophe et fournir de l’aide à ceux qui en ont besoin. »

Alors que les services d’urgence ont été déployés rapidement dans les zones touchées pour répondre aux préoccupations immédiates et aider les résidents et les visiteurs, le Département du tourisme a été en contact avec les établissements de Mahé pour surveiller la situation sur place et fournir un soutien si nécessaire.

Le ministre a également remercié les partenaires de l’industrie d’avoir soutenu leurs collègues, les personnes et les familles touchées par la catastrophe.

Des mises à jour régulières seront fournies par l’entremise des canaux de communication officiels, y compris les plateformes de médias sociaux et les communiqués de presse, afin de tenir le public informé des efforts de rétablissement en cours et des mesures de sécurité.

Le ministre Radegonde s’est dit confiant qu’avec le soutien collectif de la communauté locale en ces temps difficiles, les Seychelles se reconstruiront et en sortiront plus fortes.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Groupe Jumeirah : nommée il y a à peine un an, pourquoi la PDG quitte son poste

Groupe Jumeirah : nommée il y a à peine un an, pourquoi la PDG quitte son poste

1765 vues
29 février 2024 0

Lundi dernier, c’est par un message interne au Groupe Jumeirah que Amid Kauskal, CEO...

Pourquoi TUI fait le bonheur de l’aéroport de Brest

Pourquoi TUI fait le bonheur de l’aéroport de Brest

3232 vues
28 février 2024 0

Le tour opérateur TUI, présent à Brest depuis plus de 20 ans, va exploser...

Fusion Iberia-Air Europa : comment éviter le veto de l’UE

Fusion Iberia-Air Europa : comment éviter le veto de l’UE

3052 vues
27 février 2024 0

La Commission de l’Union européenne pourrait opposer son veto à la fusion entre Iberia...