Top Of Travel remet les points sur les i


Top of Travel, par la voix de son président Helmut Stuckelschweiger,  tient à clarifier la situation face à « ces attaques inqualifiables » dans l’affaire qui l’oppose à GPS Tour.

 » Top of Travel et GPS avaient passé des contrats de Co affrètement sur plusieurs destinations afin d’optimiser de part et d’autre les remplissages aériens », rappelle le président, « il se trouve que nous avons globalement rencontré de gros problèmes dans la gestion des vols et des horaires pour les appareils opérés par GPS Tours.

N’ayant définitivement pas les mêmes valeurs sur la qualité et le traitement des clients, chaque société a repris ses appareils et tous les accords commerciaux ont été rompus la semaine dernière.

Pour ce qui concerne les indemnisations demandées sur le Cap Vert, elles sont totalement injustifiées et fantaisistes.

Le contrat de Co affrètement du Cap Vert s’est naturellement éteint étant donné que GPS ne pouvait garantir l’exécution de cette chaîne car la compagnie aérienne avec laquelle il avait contracté n’a pas obtenu les droits de trafic. C’est en plein et commun accord que la rupture s’est opérée en janvier et cela nous a amené à reprotéger les clients sur d’autres vols.

D’autre part, aucune procédure officielle n’est enclenchée, il ne s’agit que de menaces récentes (la semaine dernière) dont la teneur varie chaque jour et qui sont probablement concomitantes aux difficultés financières rencontrées par GPS Tours. En effet, ces faits se sont déroulés il y a maintenant 4 mois…

Il nous semble indigne de vouloir élire Top of Travel comme nouveau bouc émissaire pour masquer ses propres difficultés.

Nous tenons à rassurer l’ensemble du marché sur la bonne santé financière de Top of Travel et l’assurer de notre volonté de poursuivre notre développement entamé depuis 2 ans et qui porte déjà largement ses fruits « .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un grand bond en avant pour Visit Europe

Un grand bond en avant pour Visit Europe

1159 vues
27 février 2020 0

C’est au Procope, le plus ancien restaurant de Paris (1686) que Cyril Cousin, le...

Le ton monte entre Travel Europe et Plus Belle l’Europe

Le ton monte entre Travel Europe et Plus Belle l’Europe

1387 vues
26 février 2020 0

Les relations se tendent entre le tour opérateur autrichien Travel Europe et le voyagiste...

Step Travel franchit un nouveau cap

Step Travel franchit un nouveau cap

1382 vues
25 février 2020 0

Le tour opérateur spécialiste des destinations de l’Est n’en finit toujours pas de grandir....