TGV Lyon-Turin, un projet qui sème encore la discorde ?


Le projet de ligne TGV Lyon-Turin sera t-il le nouveau Notre-Dame-des-Landes du prochain mandat présidentiel ? Dans les Alpes, cela fait déjà près de 30 ans que les anti affrontent les pro, tant du côté français que du côté italien.

Ce projet qui permettra de communiquer (dans la presse pour l’instant) plus facilement entre la France et l’Italie (qui devrait permettre de relier les deux grandes villes Lyon et Turin en 2 heures contre 4 aujourd’hui et d’améliorer le ferroutage entre les deux pays)  fait l’objet, pour l’heure, d’âpres négociation et de nombreux effets de manche.

tgv 2Car bien qu’officiellement validé, tous réfléchissent sur le fait que la ligne pourrait être néfaste pour l’agriculture.

Le TGV sillonne les campagnes françaises depuis des décennies. La vache Tarine serait-elle plus sensible au bruit lorsqu’elle regardera passer les trains ?

Ou évalue également l’impact théorique d’un possible accident écologique concernant les eaux du lac du Bourget. « Ô temps suspends ton vol… » disait fort à propos le poète.

Concrètement, depuis la ratification du traité bilatéral de 2001 concernant la répartition des coûts estimés à 8,3 milliards d’euros (valeur 2012.). Déduction faite des de la participation de l’Union Européenne.

Le principal événement depuis cette date est la signature en 2012 d’un avenant au traité initial.

Puis, plus récemment, l’inauguration du tunnelier Federica destiné à percer le tunnel de reconnaissance de 9 kilomètres. Un bel événement qui s’est effectué en le 21 juillet 2016 sous l’égide des plus hautes autorité des états concernés.

tgv 3Il ne restera plus qu’à percer deux tunnels, l’un de 53,1 kilomètres reliant Saint Jean de Maurienne à Venaus et l’autre de 12,2 km entre Venaus et Bruzolo.

Puis, aménager le réseau ferré existant à la grande vitesse. Alors, la vallée du Rhône et la plaine du Pau seront reliées plus rapidement. Avec, comme il se doit des ambitions écologiques à la clef.

Le projet doit être ratifié avant la fin de cette année. Ce sera sans doute un peu juste avec la trêve des confiseurs.

Et, chaque chose en son temps, l’appel d’offre pour les travaux définitifs devrait intervenir au cours de l’année 2017.

tgv 4La mise en service du tunnel est prévue, si tout va bien – « tutti va bene.» en fin 2029. De la conception initiale à sa réalisation 28 ans auront été nécessaires. « Chi va piano, va sano, e va lontano. »

En résumé, entre l’accord initial et l’appel d’offre, il se sera passé 16 ans.

Le temps mis par les Suisses pour mettre en service le tunnel champion du monde de longueur et qui devrait le rester. Et dire qu’ils ont la réputation d’être lents !

tgv 5Inauguré en juin 2016, le tunnel de base (de faible altitude) du Saint Gotthard qui relie Erstfeld (Canton d’Uri) à Bodio (Tessin) a été mis officiellement en service le 11 décembre dernier.

La ligne à grande vitesse permet de traverser les 57,1 kilomètres du massif alpin en 17 minutes. Avec parfois 2300 mètres de couverture rocheuse au dessus de la tête.

Un exploit technique réalisé en 17 années et entièrement financé par la confédération Helvétique.

Il faudra que quelqu’un m’explique un jour comment un petit pays de tout juste 8 millions d’habitants peu damer le pion à l’association de deux grandes nations de bâtisseurs qui cumulent un tout petit peu moins de 130 millions d’habitants.

Je ne vois qu’une solution l’organisation pragmatique de nos amis Helvètes qui ne perdent jamais de temps à dire. Ils font.

François Teyssier

 





    1 commentaire pour “TGV Lyon-Turin, un projet qui sème encore la discorde ?

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La fatalité du Tourisme et du Transport aérien en Inde

La fatalité du Tourisme et du Transport aérien en Inde

1232 vues
20 mai 2019 0

L’Inde est un grand pays en très fort développement économique. Sa population est équivalente...

La Croatie renforce sa position dans le Tourisme de bien-être

La Croatie renforce sa position dans le Tourisme de bien-être

1384 vues
17 mai 2019 0

L’Association des spas européens (ESPA) vient de tenir son congrès annuel dans la station...

Pourquoi Holidaycheck revient en tant que voyagiste

Pourquoi Holidaycheck revient en tant que voyagiste

1301 vues
16 mai 2019 0

Le groupe allemand Holidaycheck avait racheté Ecotour en 2012. Puis l’avait cédé en 2014...