Rachat de Belmond : LVMH met la main au panier


Le Groupe Belmond est une perle dans le monde du tourisme de luxe, avec des hôtels, des trains et même des bateaux, parmi les plus élégants au monde. Depuis quelque temps déjà le conseil des directeurs du Groupe Belmond avait annoncé son intention de vendre le groupe qui en seulement quelques années a connu un développement très important. Après une excellente année, le moment était venu pour les actionnaires – dont le plus important ne possède pas plus de 12 % des actions – de réaliser une fructueuse plus value.

C’est LVMH, le premier groupe de luxe au monde, qui a emporté le lot en offrant un prix de 25$ par action, valorisant ainsi Belmond à 3,2 milliards de US $. Pour Bernard Arnault, le PDG de LVMH, « L’acquisition de Belmond, parfaitement complémentaire de nos maisons Cheval Blanc et des activités hôtelières de Bulgari, renforcera significativement la présence du groupe LVMH dans l’univers de l’hôtellerie d’exception« .

Cet achat doit encore être confirmé par les actionnaires et obtenir l’aval des autorités en charge de la concurrence.

Le Groupe Belmond au plus haut

Spécialisé dans l’hôtellerie haut-de-gamme le Groupe Belmond exploite à côté d’établissements prestigieux, des trains de luxe et des bateaux de croisières fluviales pour un chiffre d’affaires sur les 12 derniers mois de 572 millions de $ avec un EBITDA (bénéfice avant impôts, taxes et dotation aux amortissements) de 140 millions de $, preuve de son excellente santé économique.

Parmi les plus belles pépites hôtelières du groupe, on trouve, entre autres, l’iconique Cipriani à Venise, la Villa San Michele à Florence, Le Grand Hotel Europe à Saint Petersburg, le Mount Nelson au Cap et La Résidence d’Angkor à Siem Reap.

En plus des 3 trains de luxe au Royaume Uni, Ecosse et Irlande, de l’Eastern & Oriental Express (en Asie) et du légendaire « Venice-Simplon Orient-Express » , Belmond gère 2 trains touristiques au Pérou.

Coté croisières fluviales en plus du superbe et emblématique « Road to Mandalay » qui navigue sur le fleuve Irrawaddi en Birmanie, Belmond a ajouté 8 péniches de luxe basées en France principalement en Bourgogne et Champagne.

L’Interview d’Andrea Filippi, Vice-Président Sales chez Belmond, à La Quotidienne

Quelques jours avant l’annonce officielle, Andrea Filippi (photo), Vice-Président de Belmond, avait accordé une interview à la Quotidienne à Cannes lors du Salon ILTM, le salon du tourisme de luxe.

Bien évidemment il avait été question de la vente imminente, mais Andréa Filippi, tenu par son devoir de réserve, n’avait pu fournir aucune indication sur l’identité du futur acheteur.

Par contre il a été ravi d’insister sur les bons chiffres du groupe, sur sa santé financière et sur son développement en cours avec en particulier deux nouveaux joyaux de Belmond.

« Sur l’île de St Martin, Belmond vient de rouvrir ces jours-ci l’exceptionnel hôtel « La Samanna » après d’énormes travaux de rénovation de plusieurs millions de dollars suite au passage de l’ouragan Irma en 2017« .

Installé sur la plus belle plage des Caraïbes (d’après Andrea Filippi lui-même) avec 108 chambres dont la plus petite mesure pas moins de 75 m2, » l’hôtel a conservé sa fabuleuse cave considérée par beaucoup comme la plus belle cave des Caraïbes. Le Cip’s by Cipriani, est le nouveau restaurant qui présente une carte dont 40 % des plats sont inspirés par la cuisine du Cipriani de Venise« .

Mais le plus gros événement pour Belmond va être l’ouverture le 1er février prochain de son tout premier établissement au Royaume Uni, le prestigieux Cadogan à Londres.

« Pour une fois, Belmond n’est pas propriétaire du bâtiment. Le Cadogan est idéalement situé au carrefour de trois quartiers londoniens très chics, Chelsea, Kensington and Belgravia.

Un investissement de 48 millions de $ a permis de rénover et réaménager les 54 chambres et suites de cet hôtel historique qui a vu passer toute la gentry anglaise depuis 1887, date de son ouverture. Et pour agrémenter le séjour de ses hôtes, le Cadogan va abriter en son sein un superbe restaurant gastronomique. Le 5ème étage du Cadogan qui ne comportera que 7 chambres pourra être loué comme un seul appartement.
Pour décorer le Cadogan, plus de 400 œuvres d’art ont été acquises et ont la particularité d’être toutes de œuvres créées par des artistes britanniques femmes« .

Pour la petite histoire, c’est dans la chambre 118 du Cadogan qu’ Oscar Wilde fut arrêté pour « immoralité ». A l’époque de l’Angleterre victorienne on ne badinait pas avec l’homosexualité, d’autant plus que le scandale touchait un fils de Lord, amant d’Oscar Wilde. Pour celui qui voudrait dormir dans cette chambre, il lui faudra retenir la suite n°11 qui en occupe l’emplacement.

Le Cadogan offrira à ses clients la possibilité de profiter du vaste jardin de l’autre côté de la rue et des deux tennis qui y sont installés.

Ce jardin privé n’est accessible qu’aux résidents des maisons qui le bordent, vieille tradition britannique que l’on retrouve souvent à Londres.

« Ce sont les propriétaires des maisons entourant certains beaux jardins que l’on pourrait croire publics, qui en sont les uniques copropriétaires et qui en gardent jalousement l’accès à leur seul profit« . Le sens de la propriété et le respect des us et coutumes des temps anciens sont des choses de grande importance dans l’esprit des britanniques auxquelles ils sont particulièrement attachés.

En terminant cet entretien, Andrea Filippi nous a confirmé que du côté des trains de luxe, il n’y avait pas à l’heure actuelle de nouveau projet tandis que pour les croisières fluviales en France 2 nouvelles péniches de grand luxe avec seulement 4 cabines ont rejoint en juillet dernier les 5 autres qui elles ont une capacité de 6 à 12 passagers.
Avec cette très belle acquisition, nul doute que LVMH va devenir le groupe hôtelier le plus luxueux au monde.

Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

De belles ambitions françaises pour les Hôtels Sandals

De belles ambitions françaises pour les Hôtels Sandals


14 juin 2019 0

Créé en 1981 « Sandals Resorts International »(SRI) est un groupe familial jamaïcain aujourd’hui leader en...

Holiday Suites ouvre son resort à Vence, le premier en France

Holiday Suites ouvre son resort à Vence, le premier en France


11 juin 2019 0

La société belge Holiday Suites ouvre son premier resort vacance à Vence sur la...

1ère pierre pour le Palace à Menton désormais géré par Marriott

1ère pierre pour le Palace à Menton désormais géré par Marriott


5 juin 2019 0

C’est avec un certain soulagement que Jean Claude Guibal, maire de Menton a posé...