Pourquoi Ponant n’a plus toute sa tête


Finalement ce n’est pas une surprise car le départ de Jean-Emmanuel Sauvée, président directeur-général de la compagnie de croisières Ponant crée il y a déjà 32 ans, avait été planifié dès 2018 mais la crise sanitaire du Covid-19 aura accéléré les choses. Au lieu de 2021, c’est bien en octobre 2020 que le président fondateur quitte ses fonctions.

Un président jeune et ambitieux

Agé de 55 ans, Jean-Emmanuel Sauvée, prend désormais la présidence du syndicat patronal du transport maritime français où il remplace une autre grande personnalité du transport maritime hexagonal en la personne de Jean-Marc Roué, par ailleurs président du directoire de Brittany Ferries.

Au sein de Ponant, la succession de Jean-Emmanuel Sauvée devrait être finalisée d’ici quelques semaines, avalisée évidement par Artémis, la holding de la famille Pinault qui détient 95 % du croisiériste depuis 2018.

« JES » pourra néanmoins toujours jeter un œil sur son bébé, car il prend la présidence du Conseil de surveillance de Ponant. 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

IATA perd la tête

IATA perd la tête

2781 vues
25 novembre 2020 0

Le conseil des gouverneurs du puissant lobby aérien a recommandé hier, lors de son...

Décès d’un des repreneurs des agences de voyages Thomas Cook

Décès d’un des repreneurs des agences de voyages Thomas Cook

5482 vues
16 novembre 2020 1

Le fondateur et directeur général de la plus grande chaîne d’agences de voyages de...

Une femme dirigera-t-elle l’ Organisation Mondiale du Tourisme ?

Une femme dirigera-t-elle l’ Organisation Mondiale du Tourisme ?

2324 vues
9 novembre 2020 0

Samedi dernier le Bahreïn a créé la surprise en annonçant avoir déposé la candidature...