Pourquoi les groupes hôteliers délaissent-ils la location de vacances ?


Hyatt, AccorHotels, Wyndham… ne voulaient pas rater la forte progression de la location de vacances. Mais surtout, ne voulaient pas laisser le terrain libre à Airbnb. Aujourd’hui, on peut constater que les groupes hôteliers revendent ou perdent beaucoup d’argent dans ce secteur.

Hyatt revend Oasis Collection

En août 2017, Hyatt avait effectué un investissement important dans Oasis Collection. AccorHotels qui était présent depuis 2016, en avait profité pour en sortir. Hyatt espérait aider au développement de la location de vacances de luxe grâce à son réseau mondial. Oasis Collections a bénéficié de plusieurs financements importants malgré des résultats régulièrement décevants.

C’est Vacasa qui reprend l’affaire

Vacasa, basée à Portland, dans l’Oregon, se présente comme «la plus grande société de gestion de locations de vacances en Amérique du Nord » et propose divers services – marketing, optimisation des tarifs, réservations, services aux clients, entretien ménager, maintenance …etc.

La société gérerait plus de 10 600 maisons de vacances répertoriées sur son site aux États-Unis, en Europe, en Amérique du Sud et Centrale et en Afrique du Sud. Vacasa renforce son portefeuille avec l’acquisition d’Oasis Collections.

Vacasa, une société cotée en bourse

La société a collecté 103 millions de dollars l’an dernier. En plus des personnes travaillant dans les bureaux de Portland et de Boise (Etats-Unis), la société emploie plus de 2 500 personnes sur ses marchés. La plupart de ces collaborateurs sont sur « le terrain » comme des aides ménagères, gestionnaires locaux. Vacasa qui gèrent les stocks bénéficient des réservations via Airbnb ou HomeAway (Expedia).

Consolidation des plateformes de locations de vacances

Mark Hoplamazian, DG de Hyatt, a déclaré « Je pense que nous assisterons à la consolidation des plateformes qui ne contrôlent pas les stocks ». Oasis Collections avait perdu une partie de ses stocks lors de son rapprochement avec Hyatt. C’est évident depuis un moment, soit ces sociétés disparaissent, soit elles rejoignent des groupes plus solides.

Wyndham n’est plus dans la location et AccorHotel piétine

Wyndham (Ramada, Day Inn) a revendu son pôle location de vacances (cottages.com, James Villa Holidays, Landal GreenParks, Novasol et
Hoseasons) début 2018 à deux fonds d’investissement. AccorHotels a regroupé ses trois sociétés de location de maisons de vacances et de villas (Travel Keys, Squarebreak et onefinestay) sous la marque principale onefinestay. Le groupe a déjà annoncé une perte de 15 millions d’euros sur cette activité.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

RIU bouge aux Caraïbes

RIU bouge aux Caraïbes

1130 vues
10 juillet 2020 0

RIU rouvre ses hôtels dans toutes les destinations caribéennes où il est présent, soit...

Shandrani Beachcomber, un nouveau concept en novembre

Shandrani Beachcomber, un nouveau concept en novembre

4204 vues
1 juillet 2020 0

C’est au sud de l’île, sur une péninsule bordée par le lagon d’un côté,...

Réouverture du Club Med Opio sur la Côte d’Azur

Réouverture du Club Med Opio sur la Côte d’Azur

1317 vues
18 juin 2020 0

Avec une capacité de 910 lits et un site de 47 ha sur la...