Picasso et l’exil : Une histoire de l’art espagnol en résistance


Jusqu’au 25 août, les Abattoirs, Musée – Frac Occitanie Toulouse proposent une exposition consacrée pour la première fois aux rapports entre Pablo Picasso et l’exil espagnol. Elle explore comment le bouleversement historique et personnel de l’exil a touché Picasso, et aussi nombre d’artistes qui lui étaient contemporains.

En 1939, après trois ans de guerre et deux ans après la création de Guernica, 500 000 Espagnols traversent la frontière avant de transiter par des camps de réfugiés. Suite à ce que l’on a appelé la Retirada, leurs compatriotes qui résident à l’étranger, tel Picasso installé à Paris depuis 1900, deviennent de fait des exilés politiques.

Déployée sur trois étages des Abattoirs, l’exposition rassemble autour de Picasso, plus de 25 artistes de l’exil, et un volet contemporain comprend une vingtaine d’artistes dont certains appartiennent à la scène espagnole actuelle.

Réalisée à l’occasion du 80e anniversaire de la Retirada, l’exposition se poursuit par ailleurs avec le programme « Je suis né étranger » qui propose près de 30 expositions d’art contemporain sur les thèmes de l’exil dans toute la région Occitanie.

Jusqu’au 25 août 2019
Les abattoirs
Musée – Frac Occitanie Toulouse
76 Allées Charles de Fitte,
31 300 Toulouse





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Van Gogh, sa nuit étoilée

Van Gogh, sa nuit étoilée

388 vues
6 octobre 2019 0

La nouvelle exposition numérique de l’Atelier des Lumières propose une immersion dans les toiles...

Moderne Maharajah

Moderne Maharajah

297 vues
6 octobre 2019 0

Le Musée des Arts Décoratifs met à l’honneur l’extraordinaire figure du maharajah d’Indore qui...

Les Hivernales du Festival d’Anjou au Grand théâtre d’Angers

Les Hivernales du Festival d’Anjou au Grand théâtre d’Angers

299 vues
6 octobre 2019 0

Pour cette deuxième édition, Les Hivernales du Festival d’Anjou accueilleront au Grand théâtre d’Angers...