Paris-Orly passe à l’Oranges


Depuis quelques jours Paris Aéroport habille l’intégralité des 3 200 m² de la façade d’Orly Sud d’une fresque monumentale de l’artiste italien Ray Oranges. Associée au message « Paris-Orly Change », cette fresque met à l’honneur la transformation en cours de l’aéroport.

Depuis 2013, le Groupe ADP a initié un vaste plan de transformation du deuxième aéroport français à travers plusieurs grandes réalisations. « Ces travaux ont pour objectif d’augmenter les capacités d’accueil et la qualité de service de Paris-Orly mais également son accessibilité dans le cadre du Grand Paris. Cette fresque incarne ce « nouvel envol » et manifeste notre volonté de toujours mieux accueillir nos passagers, » souligne Régis Lacote, directeur de l’aéroport Paris-Orly.

Lever de rideau sur le futur Orly

Cette œuvre d’art contemporaine présente dès aujourd’hui aux passagers et aux salariés une vision projective et onirique de ce futur Paris-Orly. D’ici le mois d’avril 2019, l’aéroport ouvrira un nouveau bâtiment qui reliera les deux terminaux historiques pour créer un terminal unique. Cette fresque valorise l’ambition et la modernité de ces infrastructures à venir et rend hommage à la culture de bâtisseur du Groupe ADP.

L’artiste Ray Oranges nous précise : « Ma vision créative vient de l’endroit où j’ai grandi, la Calabre. Le paysage calabrais est comme une toile abstraite, où de vastes espaces vides sont inondés par la forte lumière du soleil, se traduisant par des ombres dramatiques – d’où mon amour pour la géométrie.

Lorsque je me suis rendu compte de l’ampleur de l’œuvre sur laquelle j’allais travailler, j’ai ressenti un sentiment de vertige. Je crée mes œuvres numériquement, et travaille en général sur des toiles de format A4, mais cette fois-ci la toile a une largeur de 130 mètres. Parfois, le vertige peut vous pousser à surmonter tous les obstacles, à passer au niveau supérieur, et c’est précisément ce qui s’est passé. »

Un support d’expression spectaculaire

Depuis 2014, la façade du Terminal sud a revêtu plusieurs habillages monumentaux. En 2016, l’opération « Welcome Stories » a permis de recueillir les témoignages, souvenirs et belles histoires des passagers, salariés et partenaires de l’aéroport ; l’artiste Jean-Charles de Castelbajac les a ensuite réinterprétés pour créer une fresque monumentale.

En 2014, l’opération « I’m the guest » affichait une mosaïque de 7 000 visages de passagers, salariés, partenaires et riverains de l’aéroport complétée d’un immense « Bienvenue ».

La surface du terminal Sud et sa visibilité depuis la N7 et la 106 venant de Paris en font un levier d’image unique et l’occasion de formaliser un geste d’accueil grand format à destination des voyageurs.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le Baijiu, un must pour fêter dignement le Nouvel An Chinois

Le Baijiu, un must pour fêter dignement le Nouvel An Chinois

471 vues
17 janvier 2020 0

Cette année les Chinois du monde entier vont célébrer le nouvel an le 25...

De l’Or noir à Paris qui roule au super

De l’Or noir à Paris qui roule au super

638 vues
10 janvier 2020 0

Le caviar est un aliment gastronomique de luxe, élaboré à partir d’œufs d’esturgeon. Symbole...

Vaux-le-Vicomte fait rêver petits et grands pour Noël

Vaux-le-Vicomte fait rêver petits et grands pour Noël

873 vues
20 décembre 2019 0

Pour la 14ème année consécutive la famille de Vogüé nous invite à un Noël...