MyFerryLink sort enfin du tunnel


Un protocole d’accord entre la SCOP SeaFrance, le groupe Eurotunnel, ex-propriétaire des bateaux de la compagnie MyFerryLink assurant la liaison transmanche, et leur repreneur danois DFDS, a été signé dans la soirée du lundi 31 août.

Pour les 487 salariés concernés, le texte prévoit ainsi la création de 452 emplois (200 ex-salariés de la Scop SeaFrance par Eurotunnel, 50 autres par un sous-traitant et de 202 par l’opérateur maritime DFDS) ainsi que le versement d’une indemnité transactionnelle pour les salariés sans emploi au 1er janvier 2016.

Le ministère ajoute par ailleurs que « les discussions ont permis de dégager des moyens nécessaires pour le paiement par le liquidateur des salaires du mois d’août ».

Les bateaux Rodin et Berlioz, cédés par Eurotunnel à DFDS, et occupés par des marins depuis deux mois, seront restitués aujourd’hui mercredi 2 septembre à 9 heures.

Dernière précision : tous les signataires du protocole « renoncent expressément à toutes les procédures civiles et pénales sur citation directe en cours devant les tribunaux (…) « .





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Les multiples vies d’ Alitalia : grandeur et décadence d’un Capocannoniere

Les multiples vies d’ Alitalia : grandeur et décadence d’un Capocannoniere

1405 vues
21 octobre 2020 1

L’histoire de cette compagnie est pour le moins compliquée. Il faudrait la plume d’un...

Monaco ouvre son nouveau port de plaisance à Vintimille

Monaco ouvre son nouveau port de plaisance à Vintimille

913 vues
21 octobre 2020 0

C’est sur la commune voisine de Vintimille en Italie que Monaco a mis en...

Un passeport tourisme anti-covid expérimenté cette semaine

Un passeport tourisme anti-covid expérimenté cette semaine

2613 vues
20 octobre 2020 0

Un groupe de passagers va bientôt s’envoler de Grande-Bretagne vers les États-Unis en utilisant...