Monument Tracker élargit son offre en appli touristique


En 2015 Monument Tracker a bénéficié d’un million d’euros via une levée de fonds de 550 K€ (abondée à hauteur de 400 K€ par BPI par prêts remboursables) qui lui permet désormais de commercialiser sa nouvelle appli marque blanche « Muséum Tracker ».

L’appli Museum Tracker a fait ainsi son entrée en janvier dans les musées italiens.

Monument Tracker, créée il y a tout juste 6 ans, a pour fondateur Jean-Jacques Lottermoser, qui fut responsable du tourisme cannois, Claire Boucau de la famille Boucau (Casinos) et Jean Astolfi.

Aujourd’hui une soixantaine de destinations en France et en Europe emploie ses logiciels utilisés par plus d’un million de touristes mais aussi des locaux qui découvrent ainsi les trésors de leur destination.

L’application, traduite en 10 langues, sur mobile déclenche une alerte lorsque l’on passe, à proximité d’un monument, ou lors d’un parcours thématisé comme la Normandie impressionniste sur les traces de Monet.

« Le plus de Monument Tracker, c’est le traitement exhaustif du contenu historique et patrimonial d’une destination » expliquent les concepteurs. Mais l’application va bien au-delà en proposant des jeux, des quizz culturels, des concours photos ou chasses aux trésors. Un scénario addictif qui permet un dialogue avec l’utilisateur. Monument Tracker s’adresse d’abord aux collectivités et offices de tourisme.

La société emploie huit salariés et possède des filiales commerciales en Italie et en Espagne.

Pour 2016, Monument Tracker porte son effort sur son appli musée Museum Tracker, dédiée à l’histoire de l’art appliquée aux œuvres exposées. Celle-ci est proposée en marque blanche. Dès janvier sept musées italiens qui reçoivent 3 millions de visiteurs l’’adopteront.

Monument Tracker va ouvrir des filiales commerciales au Royaume-Uni et l’Allemagne. La société veut atteindre à l’horizon 2019 les 15 millions d’utilisateurs en Europe et devenir une référence en la matière. Cette année, elle poursuit également son travail avec ADP pour déployer son appli spécifiques aux aéroports parisiens. L’application s’adressera aussi bien aux passagers qui arrivent (découverte des monuments de Paris) qu’aux passagers en transit (commerces et activités des aéroports) qu’à ceux qui partent (appli sur 60 et bientôt 300 destinations).

Si ADP obtient de cette manière des informations sur la demande des passagers, Monument Tracker deviendra une marque visible pour les 90 millions de passagers qui y transitent.

 

Michel Bovas

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme Spatial : Messager met les points sur les i

Tourisme Spatial : Messager met les points sur les i

1525 vues
20 septembre 2022 0

Michel Messager, ex secrétaire général de l’Association professionnel de solidarité du tourisme, bien connu...

La Quotidienne reprend sa newsletter

La Quotidienne reprend sa newsletter

1673 vues
12 septembre 2022 4

Après une interruption d’une année pour cause de crise sanitaire, et de baisse drastique...

Amadeus Allegro ma non troppo

Amadeus Allegro ma non troppo

1426 vues
6 septembre 2022 0

« Nous savons, crise ou pas crise, que les comportements des consommateurs et des...