Monaco : pourquoi Jean-luc Biamonti quitte la SBM


En présentant un bilan de bonne santé économique, Jean Luc Biamonti qui préside depuis des années à la marche du Groupe SBM (Société des bains de mer) dans son adaptation au tourisme international annonce son départ.

Lors de l’assemblée des actionnaires du Groupe SBM, acteur majeur du tourisme de Monaco(casinos , palaces, restaurants commerces…), le président-délégué de la Société des Bains de Mer, Jean-Luc Biamonti, a annoncé que Stéphane Valeri, conseiller du gouvernement monégasque, sera appelé à lui succéder à la présidence à la fin de l’exercice en cours en mars 2023.

Pour rappel la Principauté est acteur majoritaire dans le capital de la SBM. Une annonce alors que l’exercice 2021-2022, clôt en mars a été marqué par une forte progression du chiffre d’affaires, et que l’exercice en cours 2022-2023 s’annonce comme record.

Ainsi pour l’exercice 2021/2022 le Groupe S.B.M. a affiché un chiffre d’affaires de 530,5 M€ (+ 57 %) et un bénéfice de 35 M€ contre 336,9 M€ du CA en 2020/2021 et une perte de 103M€ !

Durant cet exercice, le Groupe a continué la réduction des dépenses d’exploitation avec plan de restructuration du personnel.

Et l’objectif d’économie de 25 M€ des charges a été atteint. La reprise est plus forte que prévue ainsi le premier trimestre de l’exercice en cours (premier avril au 30 juin 2022) s’affiche à 207,8 M€ contre 110,9 M€ pour le même trimestre de l’exercice précédent.

Et en juillet/août 2022 l’activité marque même une progression de 22 %. Ce qui promet un exercice en cours record.

Il semble que la reprise de l’activité touristique et les fruits de s gros investissements réalisée par la SBM au cours de dernières années avec 600 M€ investis dans la rénovation de l’hôtel de Paris et le vaste programme immobilier à l’emplacement de l’ex Sporting d’hiver commence à générer des profits.

Et les projets en cours comme la rénovation et extension du Café de Paris avec de nouveaux restaurants et commerces entre autres devraient doper cette reprise.

Michel Bovas





    1 commentaire pour “Monaco : pourquoi Jean-luc Biamonti quitte la SBM

    1. Il a été un dirigeant très efficace de la SBM et la laisse sur une base solide, avec une vision claire pour l’avenir. Durant son mandat de président, il a contribué à étendre la portée et l’impact de la SBM, et je sais que l’organisation continuera à prospérer sous la direction de son successeur.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le Salon du Voyage Insolite arrive bientôt

Le Salon du Voyage Insolite arrive bientôt

1764 vues
23 février 2024 0

Le directeur du Salon du Voyage Insolite, Daniel Benchimol, a annoncé deux grandes nouvelles...

Culture Pop au Carnaval de Nice

Culture Pop au Carnaval de Nice

1923 vues
19 février 2024 0

Le Carnaval de Nice, premier Carnaval de France à caractère international, est depuis 151...

Les cinq visites guidées incontournables de Paris selon Guides France

Les cinq visites guidées incontournables de Paris selon Guides France

2534 vues
16 février 2024 0

Paris, la ville lumière, éblouit les visiteurs du monde entier avec son charme intemporel...