MMV tourisme craint le double effet du Coronavirus


La crise économique qui s’annonce difficile après la crise sanitaire risque de mettre à mal opérateurs et agences de voyages. Certains ne s’en relèveront pas.

Installé aux portes de Nice, MMV, le spécialiste des vacances-clubs en montagne qui gère un portefeuille de 2 400 chambres et Appartements (10.000 lits) répartis sur 12 hôtels et 8 résidences-club est bien sûr pénalisé par le virus.

Chaque année MMV traite 300.000 clients et réalise un chiffre d’affaires de 65 M €. Son activité étant essentiellement l’hiver MMV annonce la perte de 6 semaines d’exploitation soit un manque à gagner de près de 13 M€.

C’est un coup d’arrêt au projet de développement de l’entreprise qui envisageait une croissance de 25 % sur les trois prochaines années. Pour l’instant le siège est en sommeil et seul 7 des 85 salariés continuent de travailler.

Mais MMV, dont les actionnaires sont BPI et Arkea appréhende l’avenir avec une crise économique qui succéderait à la crise sanitaire. Un double effet redoutable pour les structures touristiques fragiles.

MB





    14 commentaires pour “MMV tourisme craint le double effet du Coronavirus

    1. Je lis avec un peu d’appréhension tous ces commentaires, car j’avais comme projet d’investir dans une résidence gérée par MMV. Cela me refroidit, du coup.
      Je ne comprends pas trop pourquoi MMV achète des appartements dans les résidences. Qu’en font-ils ? Est-ce que cela risque de faire baisser le montant des appartements ?

    2. Je suis propriétaire d’un appartement loué à MMV.
      L’entreprise n’a pas eu besoin de cet événement exceptionnel pour ne pas payer ses loyers par le passé. Nous nous sommes donc regroupés en association de copropriétaires depuis quelques années.
      Par rapport au COVID19, MMV étant hors cadre dans sa décision de ne pas payer ses loyers, Notre avocat au nom de l’association et chacun d’entres nous avons adressé un RAR menaçant de mettre fin au bail commercial qui nous lie sans pénalités pour loyer impayés compte tenu que nous avons des antécédents.
      Voilà un fait bien réel sur le comportement de cette entreprise qui achète à la bougie des appartements mis en vente par les banques débitrices des propriétaires qu’elle étrangle.
      Belle solidarité….

    3. Je suis propriétaire d’un appartement loué à MMV.
      L’entreprise n’a pas eu besoin de cet événement exceptionnel pour ne pas payer ses loyers par le passé. Nous nous sommes donc regroupés en association de copropriétaires depuis quelques années.
      Par rapport au COVID19, MMV étant hors cadre dans sa décision de ne pas payer ses loyers, Notre avocat au nom de l’association et chacun d’entres nous avons adressé un RAR menaçant de mettre fin au bail commercial qui nous lie sans pénalités pour loyer impayés compte tenu que nous avons des antécédents.
      Voilà un fait bien réel sur le comportement de cette entreprise qui achète à la bougie des appartements mis en vente par les banques débitrices des propriétaires qu’elle étrangle.
      Belle solidarité….

    4. Par cette situation exceptionnelle, il serait peut-être nécessaire d’envisager les mesures suivantes:
      — Réduction des salaires des dirigeants.
      — Peut-être changer de véhicule SUV haut de gamme.
      — Si prime exceptionnelle en décembre 2019, la restituer dans la trésorerie de l’entreprise.
      Au niveau trésorerie, MMV n’a pas remboursé et ne remboursera pas ses clients pour les séjours annulés, ainsi que les forfaits de ski non utilisés, achetés par MMV à la compagnie des Alpes un certain prix et revendu avec une plus value. MMV impose un avoir à ses clients qui deviennent ainsi des banquiers sans avoir un droit de regard.
      Dommage que MMV n’ai pas cette même compréhension avec des clients qui sont en difficultés et dans l’obligation d’annuler leurs séjours.

    5. Mme Beulens,

      Je découvre cet échange de messages.

      Personnellement, je ne vois pas pourquoi les petits propriétaires (notamment ceux comme moi qui paient encore l’échéance du crédit d’achat de l’appartement avec les loyers) doivent devenir trésoriers d’une société comme MMV, adossée à une banque comme BPI.

      MMV en plus invoque les premières déclarations de Macron sur les PME en difficulté pour excuser sa conduite, ça n’est pas sérieux. Ca se saurait si MMV était une PME en difficulté.

      C’est à MMV d’être solidaire avec les propriétaires qui jusqu’ici leur ont bien fait gagner leur vie. Désolé que vous ne trouviez pas leur attitude honteuse.

    6. Je suis cliente depuis très longtemps chez MMV. C’est un club sérieux. Je n’ai pas d’actions chez eux… un report est mieux que rien du tout je pense. Un peu de patience. L’ époque est difficile pour tout le monde. Merci

    7. J’ai bien lu le commentaire de QUALITE TOURISME.
      Mais dans leur courrier, MMV indique :
      Comme indiqué plus haut, notre siège est en effectif extrêmement réduit et se consacre à la fermeture de nos établissements et au traitement de nos saisonniers. Il serait contreproductif et inutile d’essayer de nous joindre par téléphone en ces temps compliqués.

      C’est clair, je pense… Et puis, si j’ai bien compris, MMV ne sont pas les seuls à pratiquer ce genre de choses en résidences de tourisme.

      Je suis tellement outré que je vais faire connaître cette situation à d’autres médias.

    8. Bonjour,

      En tant que professionnel du tourisme, je lis avec assez d’incompréhension les deux personnes ayant laissé leurs commentaires sur les pratiques douteuses de MMV.

      Je tiens à dire que cela ne correspond pas à l’éthique de la profession et je les enjoins à se rapprocher de MMV pour éclaircir la situation.

    9. Oui je suis d’accord avec le commentaire précédent.

      Macron avait à peine déclaré que les PME (et bien uniquement les PME) pourraient obtenir une suspension de loyers si difficultés majeures, que MMV avait déjà envoyé à tous leurs propriétaires un courrier pour dire qu’ils suspendaient leurs loyers.

      Quelle honte !

    10. Je ne doute pas que MMV, comme d’autres, souffre du covid-19, mais il faut savoir tout de même qu’ils versent les loyers à trimestre échu aux copropriétaires des résidences de tourisme, et que pour le moment, ils en profitent pour ne même pas verser leur loyer du 1er trimestre, alors qu’ils ont encaissé les locations de la saison.
      Opportunisme indigne, selon moi. Comme si les propriétaires, eux, ne souffraient pas non plus.
      Alors qu’eux vont peut-être bénéficier de mesures gouvernementales.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi Monaco rouvre ses restaurants et bars plus tôt ?

Pourquoi Monaco rouvre ses restaurants et bars plus tôt ?

1696 vues
25 mai 2020 0

Toutefois la réouverture le 2 juin prochain, en avance sur la France et notamment...

Airbnb, une reprise en fanfare et en France 

Airbnb, une reprise en fanfare et en France 

1875 vues
20 mai 2020 1

Airbnb, la société américaine, à l’instar de Booking.com, représente une force incroyable dans le...

Monaco : encore de nombreux emplois du tourisme menacés

Monaco : encore de nombreux emplois du tourisme menacés

2950 vues
18 mai 2020 3

Pour Guy Antognelli, Directeur du tourisme à Monaco, l’hôtellerie-restauration, le transport de passagers, les...