Le Minnesota ne s’en laisse pas compter


Le Minnesota est un état de l’upper Midwest américain frontalier avec le Canada et le lac Supérieur. Son nom vient de « mnisota », qui en langage Sioux Dakota est le nom du fleuve éponyme. Un mot qui signifie « l’eau de la couleur du ciel. » L’état fut découvert par l’explorateur français Cavalier de La Salle qui le dénomma « l’étoile du nord. » La présence française fut particulièrement importante pour la création et le développement de l’état.

Aux confins septentrionaux de l’ancienne Louisiane française, le Minnesota est en effet le trait d’union entre les Grands Lacs et les Grandes Plaines.

Une nature magnifique et sauvage, criblée de lacs, tapissé à perte de vue par les immenses espaces. Ce fut jadis le royaume du « coureurs des bois » travaillant pour les compagnies de fourrure. Au sud, les vastes étendues agricoles sont léchées par l’océan de la Prairie où paissent encore les bisons.

siouxC’est ici que débuta en 1862, la résistance des Sioux à la colonisation en marche vers l’Ouest. L’état reste toujours très imprégné de culture amérindienne.

La capitale est Saint Paul, mais la ville de Minneapolis est aujourd’hui une métropole artistique mise sous la lumière des projecteurs depuis la disparition du chanteur Prince.

princeIl était déjà possible de suivre le parcours du Kid de Minneapolis qui était resté viscéralement attaché à sa ville. Désormais, nul doute que le pèlerinage à Paisley Park va devenir obligatoire pour chacun de ses fans et les autres.

L’agglomération séduit par son architecture, son urbanisme avec Nicollet Mall, son artère piétonne en cours de reconfiguration par le concepteur de la Hi-Line de Manhattan, son époustouflante collection de musées, sa culture et sa tradition littéraire (de Francis Scott Fitzgerald à Louise Erdrich.) .

MinneapolisUne ville américaine certes, mais cultivée et qui a su rester de taille humaine.

Une ville sportive également, Minneapolis est l’une des rares villes américaines où l’on peut assister à des rencontres des quatre sports professionnels majeurs : hockey sur glace, baseball, basket-ball et football.

Le nouveau stade des Vikings, l’équipe de NFL, construit en pleine ville, sera inauguré cet été par un match entre le Milan AC et Chelsea…
Un clin d’œil à l’arrivée prochaine d’une équipe de la MLS. On pourrait aussi citer les féminines de la WNBA et, plus originale mais collant bien à la culture de la région, une équipe de crosse.

Récemment, une importante délégation du Minnesota menée par la présidente du conseil municipal de Minneapolis et le président de son office de tourisme, vient de rendre visite aux principaux spécialistes parisiens des États-Unis.

Convenant aussi bien à la clientèle individuelle qu’aux groupes (avec une mention spéciale pour l’incentive), le Minnesota est l’une des nouvelles destinations destinées aux USA « addicts » et autres « repeaters » amateurs d’Amérique hors des sentiers battus.

On peut la proposer en séjour urbain sec ou à combiner par exemple à Chicago, ou bien en plaque tournante des Grands Lacs ou porte d’entrée de l’Ouest, en direction des Black Hills et des Badlands des Dakotas.

minnesotaPour mieux vivre la ville de l’intérieur, Minneapolis vient de lancer une trentaine d’ «expériences» que chaque voyageur pourra réaliser, seul, en famille ou en petit groupe. Toucher un Rodin (en prenant des gants), entrer en méditation en compagnie de Bouddha, nourrir les girafes et les tigres du zoo local ne sont que quelques exemples.

Et puis, un « must» aller à Bloomington faire ses courses au Mall of America, le plus grand centre commercial des États-Unis et parc d’attractions tout à la fois… Un grand moment quand on sait qu’aucune taxe ne s’applique aux vêtements et aux chaussures au Minnesota.

Les liens avec la France restent forts. Minneapolis sera avec le Minnesota l’invité d’honneur de la prochaine foire de Tours, sa ville jumelle, en 2017.

Le Minnesota est un but de découverte moins classique, mais réellement valorisant pour découvrir une nature magnifique et des villes étonnantes où il fait bon vivre.

Des vols quotidiens directs Air France et Delta Air Lines ou Icelandair via Reykjavik, font de Minneapolis l’une des portes d’entrée aériennes les plus agréables et les plus pratiques des États-Unis.

L’office de tourisme du Minnesota est représenté en France par Jean-Marie Douau dont la société Americana French Gateway fait la promotion de plusieurs régions américaines. (douau@orange.fr 06 76 19 39 19 ).

François Teyssier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme au Japon : le plein en janvier

Tourisme au Japon : le plein en janvier

2257 vues
23 février 2024 0

Le Japon a accueilli plus de 2 millions de visiteurs pour un huitième mois...

Nouvel an chinois, des revenus touristiques qui bondissent

Nouvel an chinois, des revenus touristiques qui bondissent

2148 vues
20 février 2024 0

Les revenus du tourisme en Chine, pendant les vacances du Nouvel An chinois qui...

Crise au Sénégal : le Tourisme en fait les frais

Crise au Sénégal : le Tourisme en fait les frais

2495 vues
19 février 2024 0

Le tourisme est entré en crise au Sénégal depuis le 3 février dernier lorsque...