Mickey a le blues


Disneyland paris a vu fondre sa fréquentation avec près d’un million de visiteurs en moins en 2013 par rapport à l’année dernière.

Certes les vingt ans du parc, fêtés en 2012, avaient drainé 16 millions d’entrées mais le retour à la réalité de 2013, 14,9 millions de visiteurs, en baisse de 7 %, est selon un responsable « assez dur à avaler« .

Les causes de ce fort recul ? Une clientèle française beaucoup plus frileuse qu’avant et un visitorat international tourné cette année vers d’autres destinations.

« Les français représentent 51 % des visiteurs, explique Philippe Gas, le président du parc, l’environnement économique européen toujours difficile et les conditions météorologiques défavorables ont pesé sur les volumes des activités touristiques« .

Les italiens, parmi les nationalités les plus dynamiques ont fortement baissé ainsi que les allemands, les anglais et les espagnols.

Et ce phénomène ne touche pas exclusivement Disneyland : Le Parc Astérix, par exemple, a enregistré un recul de 7,5 % de sa fréquentation en 2013 tandis que le Futuroscope a perdu 4,73 % de son chiffre d’affaires cette année.

« Les parcs d’attractions sont très dépendants de la météo et du pouvoir d’achat  » résume un spécialiste du secteur.

Pour Disney, la bonne nouvelle, malgré tout, c’est la hausse du ticket moyen.

La dépense moyenne par visiteur dans le parc (billet, restauration et souvenirs) a ainsi progressé de 3,7 %, à 48,14 euros.

Même chose pour l’hôtellerie, où la perte de 105 000 nuitées sur l’année est amortie par la hausse de 1,6 % du panier moyen.

Au final, le chiffre d’affaires global du parc de Marne-la-Vallée, limite sa baisse à 1,1 %, à 1,31 milliard d’euros.

De quoi quand même sécher les larmes de Mickey et relativiser un peu cette contre-performance !





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Accor plonge au 4ème trimestre

Accor plonge au 4ème trimestre


26 octobre 2020 0

Le groupe hôtelier Accor a vu son chiffre d’affaires chuter à 329 millions d’euros...

A Cannes, un deuxième grand Hôtel licencie encore

A Cannes, un deuxième grand Hôtel licencie encore


21 octobre 2020 0

Après le Martinez à Cannes, où un plan est en cours, un autre 5...

Mesure radicale chez Hotelbeds

Mesure radicale chez Hotelbeds


16 octobre 2020 0

Hotelbeds a annoncé mercredi dernier à ses collaborateurs un plan de réduction de sa...