Maurice brille toujours de mille feux


Le nombre de touristes à l’île Maurice progresse chaque année grâce en particulier à l’arrivée de nouvelles compagnies aériennes. Les français restent les premiers visiteurs mais la progression des touristes allemands est notable.

2017 aura été une année record pour l’île Maurice

L’industrie touristique de Maurice a connu une année record en 2017, surpassant les prévisions officielles concernant les arrivées de touristes. L’île aurait attiré plus de 1,34 million de visiteurs, selon les statistiques publiées par l’Office de promotion touristique de Maurice. Les responsables attribuent la croissance continue à une variété de facteurs, y compris l’augmentation de l’accès aérien.

Quand le transport aérien progresse, les tourisme évolue également

Hubert Golay, directeur de HTI Consulting, société de conseil en immobilier et loisirs, a indiqué : « Au cours des dernières années, nous avons été témoins de l’arrivée de nouveaux vols et du renforcement des capacités sur les vols existants vers l’île ». On a vu en 2017 et 2018 des arrivées notamment de Kenya Airways, Hong Kong Airlines, Eurowings au départ de Munich …

Les premiers chiffres de 2018 sont encourageants

Le nombre d’étrangers visitant Maurice a augmenté de 4,7 % à 101 100 visiteurs en mai de 2018 à comparer à 96 600 le même mois un an plus tôt. Les plus fortes augmentations ont été enregistrées en France (+ 9,7 % à 18 000), en Inde (13,1 % à 13 800), en Allemagne (30,3 % à 10 300), au Royaume-Uni (0,9 % à 10 300) et en Afrique du Sud (12 %) à 7 800).
Quelques baisses avec la Suisse (-0,6 % à 1 600), l’Italie (-24,4 % à 1 400) et l’Australie (-19,6 % à 1 100). Si l’on considère les cinq premiers mois de l’année, le nombre d’étrangers en visite à Maurice a augmenté de 2,7 % à 562 500.

Moins de touristes de Chine 

Quand on regarde les chiffres, les touristes en provenance de Chine sont moins nombreux. C’est une baisse de 12 % et 5 600 arrivées. Il faut dire que China Southern Airlines a cessé ses vols en 2017. L’impact est notable. Maurice attend l’arrivée de Hong Kong Airlines (filiale de HNA). Maurice espère voir la barre des 100 000 visiteurs chinois.

Les touristes français toujours au rendez-vous

Qu’ils arrivent de métropole ou de la Réunion voisine, les français sont les premiers clients du tourisme mauricien. Les chiffres restent en progression
grâce au travail de l’Office du Tourisme mais également et surtout des Tour Operateurs.

Le marché des 5 étoiles voit son taux d’occupation grimper

La croissance des visiteurs a été une aubaine pour l’industrie hôtelière de l’île.

Sur le marché cinq étoiles, les taux d’occupation ont augmenté de 9,3 % en 2017, contre 8,9 % l’année précédente. Les chiffres actuels sont également une amélioration significative par rapport au gain de 1,9 % en 2015.

La plupart des grandes enseignes hôtelières sont présentes comme Starwood / Marriott, AccorHotels, Hilton, IHG, Four Seasons, One & Only, Club Med, RIU, Outrigger, Sun Resorts, Shangri-la, Oberoi, Angsana, Constance, et surtout Beachcomber.

Beachcomber, un succès jamais démenti

Guy Zekri, le directeur général de Beachcomber en France le précise lui-même : « notre groupe part forcément avec un avantage certain en ce qui concerne l’île Maurice, étant donné que nous sommes capables d’intégrer l’hébergement, les transferts sur place et les excursions. Nous avons une vraie expertise de cette destination et les équipes de Beachcomber Tours connaissent sur le bout des doigts les produits. D’ailleurs, chaque nouvel employé chez nous à l’obligation de partir en séjour dans un hôtel du groupe ». Malgré la puissance de Beachcomber à Maurice, Guy Zekri ne ménage pas ses efforts pour accroître les ventes depuis son arrivée en 2016.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Du golf à Palma au Son Gual, un tourisme qui roule au pas

Du golf à Palma au Son Gual, un tourisme qui roule au pas

1515 vues
17 janvier 2019 0

Si parfois, on vous emmène au bout du monde pour évoquer un parcours de...

Au Japon, la région de Setouchi prioritaire à visiter selon le New York Times

Au Japon, la région de Setouchi prioritaire à visiter selon le New York Times

1219 vues
16 janvier 2019 0

Le classement 2019 des destinations à visiter selon le New York Times est paru...

Russie : Un e-Visa tourisme plus ouvert d’ici 2021 ?

Russie : Un e-Visa tourisme plus ouvert d’ici 2021 ?

1277 vues
15 janvier 2019 0

La Russie, qui dispose déjà d’un système de délivrance de visas électroniques dédié à...