Martinique: Des accras à croquer


Extrêmement connus dans le monde entier, les accras de morues sont parait-il originaires du Royaume de Dahomey (région de l’Afrique colonisée par la France jusqu’au milieu du Xxème siècle), du Brésil ou du Portugal.

Quoiqu’il en soit, en Martinique, de nos jours, les accras sont traditionnellement préparés à bas de chiquetaille de morue, mais peuvent aussi être cuisinés avec à peu près tout : légumes, poulet, crevettes…

Ingrédients :
400 g de morue salée fraîche ou sèche.
1/2 oignon moyen.
1 grosse gousse d’ail dégermée.
Persil, oignon pays (à défaut ciboulette)
Poivre et sel.
300 g de farine.
250 ml d’eau.
1 piment antillais + un petit verre d’eau (ou du piment en poudre à défaut)

Préparation

Dans une grande casserole, faire tremper la morue pour la dessaler environ 3h en changeant l’eau 2 ou 3 fois.
– Dans la même casserole, la faire bouillir pendant environ 30 minutes. Puis la laisser refroidir dans une assiette.
– Retirer la peau et les arrêtes de la morue et la passer brièvement au mixeur.

– Éplucher et couper en gros morceaux les oignons et l’ail. Retirer les graines et la queue du piment et le couper grossièrement.

– Mettre le tout dans le mixeur avec la morue et y ajouter le persil et le thym. Mixer la préparation pendant environ 1 minute.

Puis dans un grand saladier, mettre la farine, le bicarbonate, l’eau, du sel et du poivre (selon votre goût). Mélanger bien à l’aide d’un fouet.

– Ajouter les jaunes d’œuf. Bien mélanger à nouveau.

– Dans un autre bol, monter les blancs d’œuf en neige bien fermes et les incorporer à la préparation.

– Rajouter enfin la préparation de morue à la pâte et bien mélanger.

– Remplir une grande casserole (ou un chaudron) avec environ 5 cm d’huile, la faire bien chauffer.

– A l’aide de 2 petites cuillères, former vos accras : remplir l’une des cuillères et à l’aide de l’autre pousser la pâte dans l’huile.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

A la découverte de la gastronomie japonaise : la cuisine Kyotoïte

A la découverte de la gastronomie japonaise : la cuisine Kyotoïte

600 vues
6 décembre 2019 0

La cuisine japonaise se compose de nombreuses spécialités régionales comme celles originaires de Kyoto....

Ilis Domatesli égyptien, de l’Espadon à la tomate

Ilis Domatesli égyptien, de l’Espadon à la tomate

678 vues
29 novembre 2019 0

Le terme « espadon » vient de l’italien spadone qui signifie « grande épée...

Un Chili con carne bien concocté

Un Chili con carne bien concocté

902 vues
8 novembre 2019 0

Le chili con carne tire son nom de l’expression espagnole chile con carne qui...