Le marché allemand des TO reste à la hausse


Le magazine FVW a publié une enquête qui couvre 56 voyagistes. Le média n’a pas hésité à ajouter des marchés germanophones comme la Suisse Alémanique et l’Autriche qui apportent également une part non négligeable aux tour opérateurs (TO) allemands.

Le marché des TO continue de progresser

Le Fremdenverkehrswirtschaft, qui est devenu le FVW, est un peu la bible sur les marchés germaniques. La dernière étude montre que le marché des voyagistes allemands a progressé plus fortement que prévu en 2016/17 grâce surtout à des prix plus élevés que l’année précédente.

Les 56 voyagistes de l’étude auraient progressé de 7,4 % pour un chiffre d’affaires de 22,8 milliards d’euros sur la saison 2016/2017. En ajoutant les chiffres d’affaire d’Autriche et de Suisse (alémanique) la progression serait de 6,9 % à 25,5 milliards d’euros.

Le marché global du voyage en Allemagne est bien plus large

L’étude prend en compte cette année les résultats du « moniteur de mobilité » de la société d’études GFK (Gesellschaft für Konsumforschung) qui seront publiés par l’Association allemande des professionnels du voyage (DRV) à ITB Berlin.

La DRV, de son coté, annonce que le marché du voyage organisé allemand serait de 33,7 milliards d’euros, soit 8 % de plus que l’année précédente.

Le marché global des voyages en Allemagne est estimé par GFK et DRV serait de 64,7 milliards d’euros sur la période 2016/17, soit une augmentation
de 8,2 % par rapport à l’exercice précédent. Ce chiffre inclut les réservations directes par les clients de fournisseurs tels que les compagnies aériennes et les hôtels, ainsi que par les portails en ligne, qui sont estimés à 31 milliards d’euros l’année dernière.

Un nombre de réservation stable mais des prix plus élevés

La hausse de 7,4 % du chiffre d’affaires des voyagistes en Allemagne l’année dernière aura été d’un meilleur cru qu’en 2016, lorsque les affaires ont stagné en raison de l’effondrement de la demande en Turquie et en Afrique du Nord.

En 2017, les voyagistes ont commercialisé sur des destinations à des prix moyens nettement plus élevés. La demande sur l’Espagne ou la Grèce a été très forte mais avec des prix plus élevés. La progression du nombre de clients aura été inférieure à 3 %.

TUI améliore ses bénéfices

Avec un chiffre d’affaires estimé de 7,1 % à 5,3 milliards d’euros l’année dernière, TUI a progressé légèrement plus vite que l’ensemble du marché dans les trois pays germanophones et a également amélioré ses bénéfices. Le nombre de clients estimés a augmenté de 3 % à 6,8 millions. Les chiffres n’incluent pas ceux de TUI Cruises.

Une croissance modérée pour Thomas Cook

Thomas Cook a enregistré une croissance de 3,2 % à 3,82 milliards d’euros dans les trois pays germanophones, en incluant les ventes de sièges de Condor, estimées à environ 800 millions d’euros.

Le voyagiste a amélioré ses bénéfices de 29 % tandis que Condor a retrouvé ses profits de l’année dernière. Le nombre de clients aurait augmenté de 7,9 % à 6,8 millions l’année dernière.

DER Touristik a baissé légèrement

DER Touristik a connu une année faible et a vu son chiffre d’affaires baisser de 3,6 % à 3,47 milliards d’euros, suite à de sérieux problèmes de son système de réservation informatique en début d’année. Le nombre de clients du groupe a baissé de 8,3 % à 6,3 millions dans la région.

FTI connait une croissance rapide

Le groupe FTI a connu une croissance rapide avec un chiffre d’affaires de 2,55 milliards d’euros, en hausse de 15,4 %. Le nombre de clients a augmenté de 9 % pour atteindre 4,25 millions. Le groupe a bénéficié de fortes réservations en Egypte et a été notamment le seul grand voyagiste avec des réservations plus élevées en Turquie l’année dernière. Il semble que cette destination reparte à la hausse et bénéficie à nouveau à FTI

Alltours et Schauinsland-Reisen sont également à la fête

Ces deux autres grands voyagistes allemands ont tous deux connu une meilleure année en 2017 que l’année précédente. Alltours, qui avait subi une baisse de ses revenus à deux chiffres en 2016, a enregistré une solide progression de son chiffre d’affaires de 4,5 % à près de 1,4 milliard d’euros.

Schauinsland, après des revenus stables l’année dernière, le TO a fortement progressé avec une hausse de 7,3 % à près de 1,2 milliard d’euros.

Les croisières s’envolent en Allemagne

Aida Cruises, qui appartient au groupe Carnival, a réalisé un chiffre d’affaires de 1,7 milliard d’euros, en hausse de 13,3 %, tandis que TUI Cruises a enregistré une croissance de 30 % l’année dernière pour dépasser le milliard d’euros. De nouveaux navires sont mis sur le marché et la demande reste très forte sur ce segment.

Le TOP 10 inclut une société suisse

Parmi les dix premières sociétés du classement, le leader du marché suisse Hotelplan a connu une croissance faible (1,5 %) avec 500 millions de chiffre d’affaires, tandis que le spécialiste des croisières fluviales Phoenix a connu une croissance solide avec 350 millions de chiffres d’affaires et une croissance de 7,5 %.

Les TO sont optimistes pour 2017/2018

Les tour-opérateurs allemands sont optimistes car ils auraient déjà constaté de fortes réservations en décembre et janvier pour les vacances d’été 2018. La croissance reste forte pour l’Espagne et la Grèce. Il semblerait qu’on retrouve des croissances notamment sur la Turquie, l’Egypte et la Tunisie. Les croisières restent en croissance continue. Les TO allemands continuent de lorgner le marché français comme DER Touristik avec Kuoni France. Mais le marché hexagonal est moins simple qu’il n’y parait.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment les croisières MSC font du bien à Marseille

Comment les croisières MSC font du bien à Marseille

1265 vues
22 mai 2020 0

Le Club de la Croisière Marseille Provence a coordonné la récupération de produits alimentaires...

TUI réduit fortement la voilure et … se pose des questions sur la France

TUI réduit fortement la voilure et … se pose des questions sur la France

7504 vues
15 mai 2020 1

Rien n’est simple en ce moment pour le premier voyagiste mondial. Même si l’entreprise...

Guillaume Linton (Asia) : La reprise du tourisme se fera en automne

Guillaume Linton (Asia) : La reprise du tourisme se fera en automne

3778 vues
14 mai 2020 1

On a beaucoup vu ces derniers temps Guillaume Linton, le patron du tour opérateur...