Manor voit loin et grand


La 11ème édition des MTP (Manor Travel Partners) qui s’est tenue hier aux salons Hoche à Paris a été un succès. Un succès incontestable tant au niveau quantitatif, avec 82 exposants lors du workshop record battu mais surtout au niveau qualitatif avec la plupart des grandes personnalités du tourisme présentes, des débats constructifs et une ambiance quasi familiale pour un réseau qui représente, en 2016, un volume d’affaires d’1, 4 Milliard d’euros.

« L’année 2017 commence sous les meilleurs auspices, indique ainsi Jean Korcia le président de Manor (photo), avec un volume aérien en augmentation de 15 % en janvier et février et des réservations sur Amadeus en hausse à deux chiffres« .

Cette bonne entame vient finalement corroborer la tendance de 2016 qui a vu le volume d’affaires global du réseau augmenter de 7 %. Principalement grâce à la bonne maitrise des outils technologiques, indispensable pour traiter aujourd’hui le voyage d’affaires, mais pas forcement avec une augmentation des adhérents, le président lui-même reconnaissant la quasi-stabilité du périmètre de ses agences.

« A peine 4 ou 5 adhérents nous rejoignent chaque année. Nous n’en voulons pas plus. Nous privilégions les performances qualitatives » complète Francis Gallo, le président de la commission Voyages d’affaires de Manor. 

Manor compte aujourd’hui 75 adhérents, des agences de voyages très performantes qui se déploient sur l’hexagone au travers de 215 points physiques.

Au rythme de la techno

Le réseau Manor est à la pointe de la technologie et peut compter sur ses partenaires historiques au premier plan duquel on retrouve le GDS Amadeus.

Il travaille également intimement avec d’autres pointures du secteur tels Air Plus, Enett ou encore Sabre, tous présents hier aux MTP.

« Nous devons nous appuyer encore davantage sur la technologie, poursuit Jean Korcia, pour faire progresser notre relation au service du client« .

Parmi les nouveautés proposés aux adhérents, des solutions techno innovantes, notamment la carte Loger, pour répondre aux nouveaux critères Iata, soulager le risque et la trésorerie des agences ou encore la réflexion très avancée sur les cartes de paiement virtuelles.

Des sujets qui seront abordés sans nul doute lors du prochain congrès annuel du réseau qui aura lieu, Jean Korcia l’a annoncé officiellement hier, à Milan, la capitale économique de l’Italie, du 17 au 19 Novembre 2017.

PR





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi les métiers du tourisme attirent toujours autant ?

Pourquoi les métiers du tourisme attirent toujours autant ?


28 mai 2020 3

Dans un secteur du tourisme complexe, très concurrentiel et impacté par des crises exogènes...

Après Thomas Cook, un autre distributeur de voyages en grand danger

Après Thomas Cook, un autre distributeur de voyages en grand danger


26 mai 2020 3

La faillite de Thomas Cook restera l’un des plus grands traumatismes de la profession...

Les indépendants du voyage (Cediv) se lancent à fond sur la France

Les indépendants du voyage (Cediv) se lancent à fond sur la France


19 mai 2020 0

Le Cercle des Indépendants du Voyage (Cediv) est prêt à lancer des produits touristiques...