Des rythmes scolaires partis pour durer


La grève des enseignants n’y changera rien.

Le ministre de l’Education Vincent Peillon a affirmé,  hier 14 novembre, qu' »il n’y aura pas de retour sur la réforme des rythmes scolaires« , soulignant que les maires récalcitrants n’ont « pas la possibilité » d’empêcher la semaine de 4,5 jours.

Dans son viseur, les élus UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, et de Nice, Christian Estrosi.

« Dès que l’instruction morale et civique sera mise en place, je les inviterai à s’inscrire en cours préparatoire« , a raillé le ministre, lors d’un colloque organisé par la Gazette des communes, coïncidant avec une journée de grève suivie par 23 % des professeurs des écoles.

 » Quand on est un élu de la République, on essaie de respecter les règles de droit. A un moment où certains s’autorisent les injures, les sifflets, les agressions, voir des élus qui disent ‘on ne va pas appliquer un décret’, c’est curieux« , a déclaré notamment Vincent Peillon.

La principale fédération de parents d’élèves, la FCPE, a, pour sa part, rappelé son soutien à la réforme.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Disneyland prolonge encore sa fermeture

Disneyland prolonge encore sa fermeture

2045 vues
20 janvier 2021 0

La reprise de la pandémie de Covid-19 vient d’obliger le parc Disneyland Paris, l’une...

La Martinique durcit ses conditions pour les touristes

La Martinique durcit ses conditions pour les touristes

2314 vues
19 janvier 2021 0

Pour empêcher la propagation du variant anglais, l’ile aux fleurs, la Martinique a décidé...

Aéroport de Nice : le trafic chute de 70 %

Aéroport de Nice : le trafic chute de 70 %

1734 vues
13 janvier 2021 0

Atterrissage en catastrophe en 2020 pour le trafic de la seconde pate-forme aérienne du...