Les franchisés Accor poussent un coup de gueule !


La Fédération des Franchisés Accor (FFA), qui représente les 280 propriétaires franchisés du groupe Accor en France, soit 58 % du parc hôtelier et 1,4 milliard d’euros de chiffre d’affaires, déplore le départ de Denis Hennequin.

La politique de ce dernier – qui reposait notamment sur le développement de la franchise, la redynamisation des marques, et la mobilisation de moyens financiers considérables pour lutter contre les OTAs – avait reçu un écho très favorable auprès des franchisés, de même que sa vision entrepreneuriale et pas exclusivement financière. Denis Hennequin avait non seulement convaincu les franchisés de la pertinence de sa stratégie, mais également noué avec eux une relation de confiance reposant sur un dialogue permanent et constructif.

A l’heure où les résultats d’exploitation sont sensiblement fragilisés par la conjoncture, ce départ suscite une très grande incompréhension des franchisés.

Aussi, la FFA insiste pour que les décisions opérationnelles mises en œuvre soient poursuivies, afin de pouvoir récolter les fruits d’une stratégie à laquelle les franchisés ont largement participé, que ce soit par la rénovation de leurs hôtels ou l’augmentation de leurs redevances de franchise. A cet égard, le transfert de la Direction générale à Yann Caillère est considéré comme une décision rassurante.

Plus généralement, la FFA souhaite rappeler au Conseil d’Administration du groupe Accor et plus particulièrement à Eurazeo et Colony Capital que les franchisés sont des partenaires s’inscrivant dans la durée (les contrats durant en moyenne 12 ans) et qu’il attendent, par conséquent, du Groupe la même constance afin de pouvoir, enfin, évoluer dans une relation stable.
En effet, en huit ans, Denis Hennequin est le troisième PDG contraint de quitter ses fonctions. Et les franchisés s’interrogent clairement sur la capacité des représentants des principaux actionnaires à déterminer une stratégie sur le long terme, notamment dans la désignation de la Présidence du groupe, et à défendre l’avenir du leader européen de l’hôtellerie.

Accor et ses franchisés restent forts d’une relation extraordinaire nouée avec Paul Dubrule et Gérard Pélisson tout au long de leur histoire. La FFA souhaite ardemment que le Groupe puisse à nouveau s’appuyer sur un socle de confiance aussi solide.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le concurrent chinois d’Airbus et Boeing fait son marché

Le concurrent chinois d’Airbus et Boeing fait son marché

3415 vues
1 mars 2024 0

L’avionneur public chinois Comac, le plus sérieux concurrent de l’européen Airbus et de l’américain...

Visiter en profondeur la Provence avec Guides France

Visiter en profondeur la Provence avec Guides France

2676 vues
1 mars 2024 0

Guides France vous fait visiter les grandes sites touristiques de notre beau pays. Aujourd’hui,...

Groupe Jumeirah : nommée il y a à peine un an, pourquoi la PDG quitte son poste

Groupe Jumeirah : nommée il y a à peine un an, pourquoi la PDG quitte son poste

2246 vues
29 février 2024 0

Lundi dernier, c’est par un message interne au Groupe Jumeirah que Amid Kauskal, CEO...