Les achats de voyages on-line ont bondi de 40 % en 2014 … en Chine !


Le montant global des transactions dans l’industrie du voyage est en hausse de 38,9 % en 2014 avec un chiffre de 48 milliards d’euros selon l’Académie du Tourisme en Chine. Les chiffres sont également prévus à la hausse en 2015.

Par comparaison le chiffre des voyages on-line en France serait de 18 milliards selon les données de la Fevad. La pénétration du voyage on-line est passée de 9 à 15%. Une progression qui donne le vertige.

Un marché qui reste concentré sur deux OTA

En 2014, Ctrip qui est la première OTA chinoise aura fait un chiffre d’affaire de 24 milliards de dollars US. Ctrip détient une part de marché de 49 %. Qunar est la deuxième OTA chinoise dont le chiffre d’affaire est de 13 milliards de dollars US et détient une part de marché de 27 %.

Priceline reste ancrée en Chine et Expedia s’est retirée.

Priceline a encore augmenté sa participation et devrait détenir un peu plus de 10% de Ctrip. Par contre Expedia a vendu sa participation dans eLong, une OTA en difficulté.

Une offre « produit » comparable aux OTA en Europe

Les Agences on-line proposent de la billetterie de transport, de l’hôtel et du forfait. En termes de chiffre d’affaires, la billetterie aérienne reste dominante. Si les trois plus grandes compagnies aériennes (Air China, China Eastern et China Southern) ne donnent plus de commission, les autres compagnies ont une approche commerciale différente.

Le transport ferroviaire en Chine a changé la donne

L’impact du secteur ferroviaire sur le secteur aéronautique a été non négligeable. Le réseau TGV en Chine ne cesse de croître et, en 2014, il a permis à 800 millions de clients de voyager contre 405 millions sur les lignes aériennes domestiques. Nous avons peu d’informations sur la distribution en ligne de billets de train mais des agences comme Ctrip ont ajouté cette prestation sur leur site.

Le transport en bus est également considérable

Si nous constatons en France le développement des lignes de bus ; ce moyen de transport est largement utilisé en Chine. On ne compte pas moins de 19 milliards de passagers. Le taux de pénétration en ligne de ce secteur n’est aujourd’hui que de 0,1%. Il est clair que c’est un secteur qui va connaitre une forte croissance. Ctrip a remarqué cela et a ajouté les réservations de bus en ligne en Avril 2014. Le succès est au rendez-vous et permet de vendre d’autres prestations.

Des arrivants et des consolidations

La division Voyage d’Alibaba, Alitrip qui a été lancée en grande pompe en Octobre 2014, reste encore insignifiante. Pour rappel, Alibaba dirigée par le célèbre Jack Ma, est la première société e-commerce en Chine. La société emploie près de 35 000 employés. Mais il est encore un peu tôt pour faire un bilan.

Le groupe Wanda qui possède un parc hôtelier important vient d’investir 500 millions de dollars dans ly.com. Qunar a investi dans Bestone. On parlera une autre fois de HNA et NetEase qui investissent en Chine mais également à l’international (Hôtels du Louvres, Globalia et peut être Fram).

Mais le marché du voyage on-line pose encore certaines questions malgré son succès :  La concentration du marché est trop élevée pour laisser de la place à de nouvelles startups.

L’industrie manque de différenciation des produits. La réglementation doit être renforcée et la sécurité de l’information reste une préoccupation. Bref, des questions qui se posent également chez nous mais avec des volumes d’affaires qui ne sont pas aussi gigantesques qu’en Chine.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Tourisme et coronavirus : pourquoi on annule tout azimut

Tourisme et coronavirus : pourquoi on annule tout azimut

1652 vues
19 février 2020 0

Si le salon aéronautique de Singapour qui s’est miraculeusement déroulé, il y a quelques...

Trafic aérien : La France est-elle toujours championne en gestion aéroportuaire

Trafic aérien : La France est-elle toujours championne en gestion aéroportuaire

1574 vues
18 février 2020 0

Il n’y a pas trop de secteur d’activité où la France peut s’enorgueillir d’une...

Tourisme et Coronavirus : un double fléau, humain et économique

Tourisme et Coronavirus : un double fléau, humain et économique

1828 vues
17 février 2020 0

L’épidémie du Covid-19 – tel est le nom donné à ce coronavirus – n’est...